Jump to content
Zendor

Primeurs et Nouveautés de Zendor aux JAB 2019

Recommended Posts

Les habitués, vous connaissez la rengaine.

 

Les nouveaux, sachez que depuis 10 ans, j'apporte plus de 20 nouveautés ludiques aux JAB : certaines sont toutes fraîches et viennent de partout dans le monde, d'autres peuvent dater de six mois mais sont injustement passées inaperçues; d'autres encore ne vont apparaître que dans quelques mois au moment d'écrire ces lignes. Dans tous les cas, il sera vraiment exceptionnel de les trouver au Québec au moment où les JAB se tiendront. Vous pourrez donc y jouer en exclusivité.

Ces nouveautés sont toujours annoncées ici au compte-goutte pendant une dizaine de jours.

 

  

 

 

 

 

C'est parti.

 

 

 

 

Catégorie : Aux portes de l'espace

 

On commence le déroulement cette année avec un thème tellement vaste par sa nature qu'il faudra plus d'une catégorie pour présenter les nouveautés qu'il regroupe. On parle ici des lointaines explorations spatiales, de rencontres extra-terrestres, d'éventuels conflits.... de portails aussi. Car en plus d'être relativement consistants et intenses, les jeux présentés ici jonglent avec le concept de portes cosmiques.

 

 

image.png.faf4dbcfda2a4582c8cff0ef27f19363.png

Space Gate Odyssey

À tout seigneur tout honneur, on se devait d'avoir la nouveauté de notre invité spécial, Cédric Lefèbre, laquelle vient tout juste de sortir en Europe. En plus d'avoir une présentation matérielle et graphique de grande qualité, Space Gate Odyssey promet de vous convaincre si vous aimez le genre jeu de développement et de colonisation.  Vous devrez d'abord construire un vaisseau modulaire (qui ne sera pas sans vous rappeler Galaxy Trucker et Nautilus), utiliser vos divers ouvriers pour faire vos actions (qui ne sera pas sans rappeler vous l'excellent Palais Royal) et finalement utiliser vos portails de téléportation pour coloniser divers planètes (qui ne sera pas sans vous rappeler l'excellent Nefertiti). Une combinaison de mécaniques qui promet en somme.

 

 

 

 

 

image.png.94ef109c6484a700411fd192e47a0f78.png

Warpgate

S'il est aussi question de portail cosmique dans Warpgate, l'ambiance y sera beaucoup plus belliqueuse. Dans cette nouveauté d'Essen 2018 passée sous les radars, le portail évoqué dans le titre du jeu en est la prémisse : les joueurs incarnent des races extra-terrestres venant de découvrir un portail leur donnant accès à une zone de l'univers encore vierge d'exploration. La compétition pour s'en emparer sera rude; spécialement si le max de 6 joueurs y prend part. Dans la lignée directe de Twilight Imperium et Eclipse, mais plus court que ces derniers, Warpgate se distingue de ses aïeuls par un système de gestion de main qui est la signature de son auteur, Artyom Nichipurov (Guards of Atlantis) : votre première carte jouée aura son effet normal alors que votre quatrième la fera quatre fois. Laquelle jouerez-vous à quel moment? 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Catégorie : ... pour aller où personne ne vous entend

 

Quand je vous disais précédemment que l'espace est trop vaste pour une seule catégorie, ce n'était pas qu'une métaphore. Les deux jeux suivants vous plongent aussi dans l'espace. Mais leur point commun cette fois est tout autre la panique et la paranoïa seront régulièrement au rendez-vous.

 

 

image.png.52881cef494ca3af4f23fbfa825a5d62.png

Blame Space

Les jeux de déduction sociale sont devenus légion depuis la parution de The Resistance (2009)  lui-même une déclinaison du plus consistant Battlestar Galactica (2008). Si bien qu'on en a fait un peu une indigestion en dix ans de renouvellement de la formule. Mais Blame Space est à part. Il ne fait pas dans la déduction sociale mais plus dans la tactique mnémonique. Chaque joueur à bien un rôle mais ce rôle est visible et peut être échangé de force avec celui d'un adversaire. Et ça se fera tôt au tard si vous ne voulez pas être celui ou celle dont les icônes associées à la carte de votre rôle sont en majorité dans la pile de cartes jouées au milieu de la table.  Mais voilà l'astuce du jeu : jouez une carte et vous détruirez l'une des capsules d'évacuation du vaisseau sur le point d'exploser (réduisant ainsi le nombre de places possibles pour faire partie des joueurs sauvés en fin de partie); jouez deux cartes et vous pourrez échanger votre rôle avec un autre joueur (parce que vous croyez que trop de vos symboles étaient dans la pile). Jouez trois cartes et vous pourrez accuser quelqu'un qui n'a pas la main vide d'être le traître qui a activé l'auto-destruction du vaisseau (celui dont le nombre de symboles associé à son rôle est en majorité dans la pile). Il cumulera alors des points négatifs au risque d'être celui qui sera éliminé en fin de partie. Mais encore faut-il que  ceux qui ne sont pas accusés soient capables de partir.... car tout le monde meurt si les capsules d'évacuation sont toutes détruites durant la partie.

 

 

 

 

 

image.png.fb1f9010cc429b754bf5a6eb1ad9ba9b.png

Magnastorm

Il y a exactement 10 ans, le nouveau venu Maximilien Thiel créait la surprise  en décrochant la 2ème place du fameux palmarès Fairplay (liste des jeux ayant le plus de buzz à Essen) pour Power Struggle, son premier jeu publié, et ce devant des jeux comme Macao et Endeavor. Étonnant donc de voir que son deuxième jeu publié, Magnastorm, n'a pas causé le même effet pour Essen 2018; surtout quand on sait que c'est un jeu assez fascinant dans sa prémisse de base qui laisse place à l'originalité mécanique : une tempête magnétique fait rage sur une planète dont vous tentez d'exploiter les ressources... ce qui vous obligera à constamment migrer vos ouvriers robots pour éviter qu'elle vous paralyse au passage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les deux derniers me tentent! J'aurai pas le choix d'aller me faire eduquer par le Oh-grand-manitou Zendor.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, 4wire a dit :

Les deux derniers me tentent! J'aurai pas le choix d'aller me faire eduquer par le Oh-grand-manitou Zendor.

Pareillement! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Catégorie : Les coop capotent!

 

Ils étaient encore marginaux il y a peine 10 ans et pouvaient se ranger au même niveau qu'un jeu de majorité ou un jeu de bluff par exemple. Maintenant les jeux coopératifs sont tellement devenus un standard qu'on remarque beaucoup plus le comment les mécaniques de coopération sont exploitées au lieu du simple fait que ce sont des jeux où l'on doit tous gagner ensemble. Ces trois nouveautés coopératives toutes récentes en Europe prouvent mon point. Et elles seront bien sûre toutes présentes aux JAB.

 

 

 

image.png.961b1187657aa19882fad162f77f6a87.png

Greenville 1989

Quelques uns ici auront peut-être déjà joué à cette expérience coopérative de la même lignée que Dixit et Mystérium. Dans Greenville 1989, on recule trente ans en arrière pour plonger à pieds joints dans ces ambiances dignes de Stranger Things. Les joueurs incarneront en effet des adolescents d'une petite ville américaine des années '80 sujette à des phénomènes terrifiants. Un par un ils seront pris au piège, isolés dans des endroits précis, et devront communiquer leurs situations entre eux par des descriptions et des intentions à l'aide de cartes imagées. Un joueur à qui ce sera le tour devra essayer d'associer secrètement une carte (parmi d'autres présentées) à chaque joueur pour leur offrir une suite imagée à leur histoire commencée. Chaque joueur concerné devra alors deviner laquelle des cartes fut choisie pour eux. S'ils réussissent, ils récoltent la carte choisie et l'ajoute à leur histoire (il leur en faut quatre pour être considéré sauvé et gagner). S'ils manquent à l'appel, ils sont dangereusement dirigés vers une dimension sombre....

 

 

 

 

 

image.png.b5ef9c62ae8f8100868e63981f2d54f8.png

Red Peak

Le toujours très versatile Carlo Rossi (Hab & Gut, Divinity Derby, Picassimo, Zoowaboo) nous propose ici la coopération par la course sur un parcours menacé par un volcan. Dans Red Peak, les joueurs auront 90 sec. par ronde pour se concerter sur qui joue quelle carte permettant ensuite de jouer quelle tuile pour finalement faire un chemin dans un but ultime avancer leurs aventuriers (un pion commun) voulant sortir de l'île. Mais ils doivent aussi avancer leur campement au même rythme, sans quoi ils ne pourront renouveler leurs cartes. Et qu'arrive-t-il si le temps manque : la lave de volcan avancera pour les rattraper bien entendu!

 

 

 

 

 

image.png.967bda375873b774c337fb8a408bfc8e.pngimage.png.bc60ddac57fa7a4e269dd475e6051411.png

 

Slide Quest

Ici, c'est la coopération par la dextérité qui sera mise à l'épreuve. 20 scénarios, évoluant de plus en plus en difficultés, mettrons en scène un chevalier roulant sur un bille que les joueurs devront contrôler et faire glisser en ne se limitant qu'à leurs leviers respectifs  pour faire incliner le plateau (mais pas trop). Il faudra alors éviter les trous, passer en-dessous de voûtes, attaquer des monstres (en les touchant), suivre des trajets, etc. La moindre petite fausse manoeuvre vous forcera à tout recommencer. Assez irrésistible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les habitués de la Zone à Zendor, sachez que cette année il déménagera au Caribou (bâtiment blanc ou se trouvait le salon Luma).

Ne soyez pas timides et allez le voir sinon il se sentira seul...très seul...LA solitude et c'est alors qu'un sentiment de vengeance l'animera...il sortira la nuit et tentera de tous vous éliminer...les uns après les autres. Vous périrez alors dans d'atroces souffrances! Mouhahahahahahahah! Bon, pas tant mais quand même, ne laissez jamais un Zendooooooor seul...mouhahahahahaha!

En passant, lors du 2e séjour, il ne sera pas seul (fiou!) car il sera accompagné par les gars de Es-tu Game qui y seront avec leur nouveautés de Cannes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnastorm est sur ma liste de jeu à essayer depuis un bout déjà, j'ai hâte de voir ça en action !

En passant, Slide Quest, c'est pour les newbies.  Les vrais pros jouent déjà à Labyrinth en mode 2 players co-op.

pic93219.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...