Jump to content
Sign in to follow this  
Limbo

Choix de boutique en ligne, basé sur vos valeurs?

Recommended Posts

Depuis quelques jours, des boutiques en ligne hors Québec charge la tvq...

Vous avez besoin de faire un achat / cadeau, exemple le jeu Merlin, assez général, mais pas commun.

Après avoir regardé, vous trouvez deux boutiques qui offre un prix (presque) raisonnable dans le contexte actuel...

Choix #1, boutique hors Québec qui charge tps et tvq, prix de départ 62, avec les taxes 72$.

Choix #2, boutique au Québec qui ne charge pas les taxes, prix finale de 72$.

Si on oubli les facteurs tel que « je connais le propriétaire », et on se dit que les frais de livraison sont identiques, quelle boutique allez vous choisir?

À la fin, vous payez le même montant. Aucun impact sur votre portefeuille. Est-ce que vous encourager une boutique Québécoise, est-ce que vous voulez contribuer aux fond des gouvernements fédéral et provincial...? Encourager le meilleur prix de départ? 

Actuellement je penche plus du côté du Choix #1 et de l’entrepreneur Québécois que j’aurai préférence à encourager, mais une contribution aux taxes signifie également une contribution à notre société. Je ne peux pas dire que j’ai une option arrêter sur le sujet en ce moment. Et vous?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Je prend le commerçant qui me permet de mettre mon achat sur « hold » dans le but de monter ma commande au montant minimal pour avoir le shipping gratuit. Je me retrouve ainsi à monter ma commande tout doucement, sans jamais me sentir obliger à mettre un jeu que je veux plus ou moins dans mon panier. Ainsi au bout de quelques semaines ou quelques mois (max 3 mois) je demande à ce qu’on me shippe. Pour l’instant je ne connais que 2 boutiques québécoise qui me permet ça: Cerberus et Dice Owl. Par contre ces 2 boutiques québécoises n’ont pas toujours ce que je cherche alors je ne commande pas encore chez eux. Pour l’instant boardgamebliss et greatboardgames me permettent de faire ça.

Par contre, le jour où une boutique québécoise me permettra de mettre sur « hold » ma commande, avec un important stock réel de jeux disponibles (en stock et non pas sur commande) et un prix dans la moyenne nationale ben je deviendrai fidèle à elle.

J’encourage l’économie canadienne avant celle du reste de la planète.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mon coté j'encourage les boutiques québecoise depuis longtemps. comme j'étais le 2ieme meilleur acheteur du temps de Godboma après une personne de Mascouche, je ne me sens pas du tout coupable; j'ai acheté au  Farfadet du Nord quand même assez souvent jusqu'à sa fermeture récemment, je commande ou je vais joué à des jeux. et le valet de coeur surtout au vente de garage, maintenant j'ai découvert l'imaginaire avec son shipping gratuit et rapide pour 59$, déjà 2 commandes, 

Il est sûr que je vais encore commandé en ligne en Ontario, comme  BoardGameBliss, un site bien construit avec beaucoup plus de choix et on sait combien maintenant il en a stock; Et il y a un lien avec BoardGameGeek pour chaque jeu ce qui nous permet de voir rapidement les reviews du jeu, ce que tout site devrait avoir.

Mais j'achètes maintenant lorsque je vends d'autres jeux.😊

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel excellent sujet, Limbo !

Tout d'abord, j'assume que la boutique au Québec qui ne charge pas les taxes le fait d'une quelconque manière légale.  Sinon, pas question que j'aille acheter chez un criminel.  Donc, j'irais certainement avec la boutique québécoise.  Je donne déjà des taxes et de l'impôt au gouvernement de plein d'autres manières.  Ce serait comme dire "N'êtes-vous pas honteux de dépenser votre argent en voyage aux États-Unis ?  Vous devriez rester ici pour pouvoir contribuer à notre économie locale !".  Bref, je ne ressens pas le besoin de courir activement après le gouvernement pour lui donner de l'argent.

De toute façon, le gouvernement trouve toujours moyen d'aller chercher son argent, même dans ton exemple.  Je m'explique : j'achète dans la boutique en Ontario, je paie 10$ de taxes qui vont aux gouvernements, fin de l'histoire.  Mais si j'achète à la boutique québécoise à 72$, le marchand fait forcément une plus grosse cote sur le jeu que son rival hors Québec.  Le gouvernement va l'imposer sur ce plus grand bénéfice et encore une fois, indirectement, une partie de mon argent part pour Québec/Ottawa.  Je pourrais même ajouter qu'avec la boutique québécoise, mon argent servira à payer ses employés, son loyer, etc. (qui seront à leur tour taxés).

Mais nonobstant (!) cette situation hypothétique, dans la vie de tous les jours, j'achète mes jeux à l'unité localement.  Mais c'est sûr que si je vois 4-5 jeux qui sortent dans un court intervalle et que je les veux tous, là je vais commencer à regarder où je peux avoir le meilleur prix, hors-Québec compris.  Comme disait bouchard4, une boutique qui permet de faire du on-hold à long terme pour sauver sur le shipping, c'est gagnant !  Le shipping est important parce que je regarde toujours le coût total.  Par exemple, je suis à Lévis, si La Revanche dans le vieux Québec fait une super vente qui me sauve 5-10$ sur un jeu, ça attire mon attention.  Cependant, s'il y a juste ce jeu qui m'intéresse et que je dois prendre 5$ de gaz et une heure de route pour aller le chercher, ça devient rapidement moins intéressant.  C'est là que de pouvoir mettre des jeux sur le hold comme sur Bliss et de pouvoir aller les chercher ou les faire shipper quelques semaines/mois plus tard est intéressant.

Je n'ai jamais acheté en Ontario parce qu'ils ne me chargeaient pas la TVQ, je le faisais et je continue de le faire parce que leurs prix de base sont souvent moins chers qu'au Québec.  Pourquoi ?  Peut-être leur volume de vente leur permet-il d'avoir des marges minuscules sur leur jeux ?  Who knows...  Reste que je n'encouragerai pas l'économie locale si elle me charge 15-20% de plus qu'ailleurs.  J'estime que je n'ai pas à offrir une compensation monétaire à une boutique parce que son modèle d'affaires ne lui permet de survivre qu'en vendant au MSRP.

De toute façon, j'imagine que je dois être le genre de client que les propriétaires de boutiques voient d'un oeil légèrement dédaigneux.  Le genre qui connait le prix qu'un jeu se vend ailleurs.  Le genre qui ne voit pas pourquoi il devrait payer plus cher pour avoir accès aux services d'un conseiller qu'il n'utilise pas.  Le genre de vautour qui va visiter certaines boutiques uniquement lorsqu'elles font des ventes de 30% et plus.  Le genre de gars qui ne va pas faire son épicerie au IGA pour avoir des étagères en bois, un éclairage tamisé et un emballeur souriant.  Le genre de gars qui va au Maxi avec ses étagères en métal, ses planchers sales, son boucher invisible et sa bouffe du président.

C'est plate, mais c'est ça.  Pour pouvoir m'acheter ma trentaine de nouveaux jeux par année sans avoir l'impression de lancer mon argent par les fenêtres, je dois faire le riche qui magasine comme un pauvre.  Mes parents m'ont inculqué très jeune la valeur de l'argent : chaque dollar que je ne dépense pas est un dollar d'épargné.  Il n'y a pas de fond de retraite dans ma compagnie.  Je n'atteins pas le plafond annuel de cotisation de mon REER.  Malgré tout, si je m'en éloigne pas trop, j'ai bon espoir de ne pas finir dépendant des taxes et des impôts de vos enfants dans mes vieux jours. :D

Dans un monde idéal, les boutiques s'attarderaient un peu plus à la clientèle passionnée : elles lui proposeraient des rabais fidélité, des mises-de-côté à long terme, des rabais instantanés si on achète pour 200$ de jeux en une visite, etc.  Mais j'ai dans l'idée qu'on est comme une très petit pourcentage des ventes et qu'on ne vaut pas la peine de s'attarder sur nous.  Trop de travail pour une trop petite marge.  Mieux vaut viser la clientèle monsieur-tout-le-monde qui achète un peu n'importe quoi, deux ou trois fois par année et paye le prix marqué sur la boîte sans rechigner.  Je ne les blâme pas, avoir une boutique je ferais pareil.  Et avoir une boutique et piquer une jase avec un client comme moi, je lui dirais probablement "Je te comprends très bien, mais la réalité c'est que j'ai une boutique à faire marcher.".  Bref, chacun doit dealer avec sa réalité...

TLDR : je fais mon épicerie au Maxi.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Hibou77 a dit :

Quel excellent sujet, Limbo !

Tout d'abord, j'assume que la boutique au Québec qui ne charge pas les taxes le fait d'une quelconque manière légale.  Sinon, pas question que j'aille acheter chez un criminel.  Donc, j'irais certainement avec la boutique québécoise.  Je donne déjà des taxes et de l'impôt au gouvernement de plein d'autres manières.  Ce serait comme dire "N'êtes-vous pas honteux de dépenser votre argent en voyage aux États-Unis ?  Vous devriez rester ici pour pouvoir contribuer à notre économie locale !".  Bref, je ne ressens pas le besoin de courir activement après le gouvernement pour lui donner de l'argent.

De toute façon, le gouvernement trouve toujours moyen d'aller chercher son argent, même dans ton exemple.  Je m'explique : j'achète dans la boutique en Ontario, je paie 10$ de taxes qui vont aux gouvernements, fin de l'histoire.  Mais si j'achète à la boutique québécoise à 72$, le marchand fait forcément une plus grosse cote sur le jeu que son rival hors Québec.  Le gouvernement va l'imposer sur ce plus grand bénéfice et encore une fois, indirectement, une partie de mon argent part pour Québec/Ottawa.  Je pourrais même ajouter qu'avec la boutique québécoise, mon argent servira à payer ses employés, son loyer, etc. (qui seront à leur tour taxés).

Mais nonobstant (!) cette situation hypothétique, dans la vie de tous les jours, j'achète mes jeux à l'unité localement.  Mais c'est sûr que si je vois 4-5 jeux qui sortent dans un court intervalle et que je les veux tous, là je vais commencer à regarder où je peux avoir le meilleur prix, hors-Québec compris.  Comme disait bouchard4, une boutique qui permet de faire du on-hold à long terme pour sauver sur le shipping, c'est gagnant !  Le shipping est important parce que je regarde toujours le coût total.  Par exemple, je suis à Lévis, si La Revanche dans le vieux Québec fait une super vente qui me sauve 5-10$ sur un jeu, ça attire mon attention.  Cependant, s'il y a juste ce jeu qui m'intéresse et que je dois prendre 5$ de gaz et une heure de route pour aller le chercher, ça devient rapidement moins intéressant.  C'est là que de pouvoir mettre des jeux sur le hold comme sur Bliss et de pouvoir aller les chercher ou les faire shipper quelques semaines/mois plus tard est intéressant.

Je n'ai jamais acheté en Ontario parce qu'ils ne me chargeaient pas la TVQ, je le faisais et je continue de le faire parce que leurs prix de base sont souvent moins chers qu'au Québec.  Pourquoi ?  Peut-être leur volume de vente leur permet-il d'avoir des marges minuscules sur leur jeux ?  Who knows...  Reste que je n'encouragerai pas l'économie locale si elle me charge 15-20% de plus qu'ailleurs.  J'estime que je n'ai pas à offrir une compensation monétaire à une boutique parce que son modèle d'affaires ne lui permet de survivre qu'en vendant au MSRP.

De toute façon, j'imagine que je dois être le genre de client que les propriétaires de boutiques voient d'un oeil légèrement dédaigneux.  Le genre qui connait le prix qu'un jeu se vend ailleurs.  Le genre qui ne voit pas pourquoi il devrait payer plus cher pour avoir accès aux services d'un conseiller qu'il n'utilise pas.  Le genre de vautour qui va visiter certaines boutiques uniquement lorsqu'elles font des ventes de 30% et plus.  Le genre de gars qui ne va pas faire son épicerie au IGA pour avoir des étagères en bois, un éclairage tamisé et un emballeur souriant.  Le genre de gars qui va au Maxi avec ses étagères en métal, ses planchers sales, son boucher invisible et sa bouffe du président.

C'est plate, mais c'est ça.  Pour pouvoir m'acheter ma trentaine de nouveaux jeux par année sans avoir l'impression de lancer mon argent par les fenêtres, je dois faire le riche qui magasine comme un pauvre.  Mes parents m'ont inculqué très jeune la valeur de l'argent : chaque dollar que je ne dépense pas est un dollar d'épargné.  Il n'y a pas de fond de retraite dans ma compagnie.  Je n'atteins pas le plafond annuel de cotisation à mon REER.  Malgré tout, si je m'en éloigne pas trop, j'ai bon espoir de ne pas finir dépendant des taxes et des impôts de vos enfants dans mes vieux jours. :D

Dans un monde idéal, les boutiques s'attarderaient un peu plus à la clientèle passionnée : elles lui proposeraient des rabais fidélité, des mises-de-côté à long terme, des rabais instantanés si on achète pour 200$ de jeux en une visite, etc.  Mais j'ai dans l'idée qu'on est comme une très petit pourcentage des ventes et qu'on ne vaut pas la peine de s'attarder sur nous.  Trop de travail pour une trop petite marge.  Mieux vaut viser la clientèle monsieur-tout-le-monde qui achète un peu n'importe quoi, deux ou trois fois par année et paye le prix marqué sur la boîte sans rechigner.  Je ne les blâme pas, avoir une boutique je ferais pareil.  Et avoir une boutique et piquer une jase avec un client comme moi, je lui dirais probablement "Je te comprends très bien, mais la réalité c'est que j'ai une boutique à faire marcher.".  Bref, chacun doit dealer avec sa réalité...

TLDR : je fais mon épicerie au Maxi.

 

Le genre de gars qui montre la circulaire de tous les concurrents à la caisse pour bénéficier de tous les rabais? En plus de la carte de point? Et des points supplémentaires lorsqu'il apporte ses sacs? J'sais pas d'où j'connais ça, ce genre de gars d'même... :whistling:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Simonmjl14 a dit :

Le genre de gars qui montre la circulaire de tous les concurrents à la caisse pour bénéficier de tous les rabais? En plus de la carte de point? Et des points supplémentaires lorsqu'il apporte ses sacs? J'sais pas d'où j'connais ça, ce genre de gars d'même... :whistling:

Nah, je ne suis pas trop cartes à points.  J'ai déjà assez de cartes dans mon portefeuille; en ajouter, ça ferait une boule dans mon pantalon.  Par contre, je suis le genre de gars qui va se faire traîner par sa blonde au restaurant, va recevoir la facture et va mentalement convertir le total en jeux de société avec une larme aux yeux (cachée bien sûr parce que je veux pas faire fâcher ma blonde !).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2019-09-08 à 21:51, Hibou77 a dit :

elles lui proposeraient des rabais fidélité

Ma boutique locale me donne 50$ de certificat cadeau après 1000$ d'achat... ça semble peu, mais c'Est tout de même 5%, ce qui est pas négligeable. Par contre, normalement je magasine où il y a du stock, et où il y a du service, mais surtout des bons prix. le MSRP est un prix SUGGÉRÉ, pas obligatoire. Une boutique a toujours le droit de vendre au prix qu'elle veut, c'Est illégal au Canada d'obliger de vendre à un prix plancher. Par contre, ils ne peuvent pas en faire la promotion, ce qui inclut les ventes en ligne.

Le truc de espacejeux.tv, par exemple, est simple: on vend Taxes incluses, pour pouvoir vendre en dessous du prix plancher de façon détournée... tadaaa! Alors ceux qui veulent encourager les boutiques qui ne coutournent pas les règles, pensez-y bien...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Drakenden a dit :

Ma boutique locale me donne 50$ de certificat cadeau après 1000$ d'achat... ça semble peu, mais c'Est tout de même 5%, ce qui est pas négligeable. Par contre, normalement je magasine où il y a du stock, et où il y a du service, mais surtout des bons prix. le MSRP est un prix SUGGÉRÉ, pas obligatoire. Une boutique a toujours le droit de vendre au prix qu'elle veut, c'Est illégal au Canada d'obliger de vendre à un prix plancher. Par contre, ils ne peuvent pas en faire la promotion, ce qui inclut les ventes en ligne.

Le truc de espacejeux.tv, par exemple, est simple: on vend Taxes incluses, pour pouvoir vendre en dessous du prix plancher de façon détournée... tadaaa! Alors ceux qui veulent encourager les boutiques qui ne coutournent pas les règles, pensez-y bien...

Attends si je comprends bien ce que tu racontes un magasin a le droit de vendre en dessous du prix planché, mais pas en ligne???

Ça me parait complètement aberrant comme règle...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Drakenden a dit :

Une boutique a toujours le droit de vendre au prix qu'elle veut, c'Est illégal au Canada d'obliger de vendre à un prix plancher. Par contre, ils ne peuvent pas en faire la promotion, ce qui inclut les ventes en ligne.

C'est bizarre cette règle (le fait qu'ils ne puissent en faire la promotion).  Quoique j'imagine que si une boutique vend constamment ses jeux en bas du prix plancher comme la loi le permet, ils risquent de se retrouver au bas de la liste d'amis des distributeurs.  Lire ici, recevoir moins de copies, recevoir les nouveautés après tout le monde ou ne pas avoir droit à des deals sur le shipping ou autres avantages avec ses distributeurs...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, SuperFafa a dit :

Attends si je comprends bien ce que tu racontes un magasin a le droit de vendre en dessous du prix planché, mais pas en ligne???

Ça me parait complètement aberrant comme règle...

Il y a une grosse différence entre le MAP (Minimum Advertized price) et le MSRP (EDIT: Manufacturer suggested retail price)

En fait c'est qu'un distributeur ne peut pas obliger de vendre à un prix plancher (MSRP), c'est contre la Loi Anti-Concurrence. PAR CONTRE, un fournisseur peut empêche d'AFFICHER un produit à l'extérieur de sa boutique en bas du prix plancher. Une boutique en ligne est considérée comme étant de la promotion externe, donc le MAP doit s'appliquer lorsque tu as une entente telle avec ton fournisseur. C'est le cas de Fantasy Flight, Asmodee, et plusieurs compagnies qui commencent à emboiter le pas.

Inclure les taxes dans le prix est une façon détournée d'afficher au prix plancher. Certaines autres boutiques vont utiliser la technique du "free shipping" aussi, comme Boardgamebliss. Ces façons de faire contournent les règles de façon à ce que l'entente avec le fournisseur est respectée. La mention "taxes incluses" est légale, toutefois, selon l'OPC. Le seul problème c'est que le taux de taxes est pas le même partout au Canada, alors tu vends techniquement ton produit avant taxes plus cher en Ontario qu'au Québec pour arriver au même prix taxes inc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Drakenden a dit :

Il y a une grosse différence entre le MAP (Minimum Advertized price) et le MSRP (Minimum suggested retail price)

Très bonne explication, mais il y a un erreur. Le MSRP c'est le Manufacturer Suggested Retail Price, et non le Minimum Suggested Retail Price.

Et oui, souvent beaucoup de boutique sont sous le MSRP, mais doivent toujours afficher au MAP ou plus haut (mais oui il y a des moyens de vendre sous le MAP pareil)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Drakenden a dit :

Il y a une grosse différence entre le MAP (Minimum Advertized price) et le MSRP (Minimum suggested retail price)

En fait c'est qu'un distributeur ne peut pas obliger de vendre à un prix plancher (MSRP), c'est contre la Loi Anti-Concurrence. PAR CONTRE, un fournisseur peut empêche d'AFFICHER un produit à l'extérieur de sa boutique en bas du prix plancher. Une boutique en ligne est considérée comme étant de la promotion externe, donc le MAP doit s'appliquer lorsque tu as une entente telle avec ton fournisseur. C'est le cas de Fantasy Flight, Asmodee, et plusieurs compagnies qui commencent à emboiter le pas.

Inclure les taxes dans le prix est une façon détournée d'afficher au prix plancher. Certaines autres boutiques vont utiliser la technique du "free shipping" aussi, comme Boardgamebliss. Ces façons de faire contournent les règles de façon à ce que l'entente avec le fournisseur est respectée. La mention "taxes incluses" est légale, toutefois, selon l'OPC. Le seul problème c'est que le taux de taxes est pas le même partout au Canada, alors tu vends techniquement ton produit avant taxes plus cher en Ontario qu'au Québec pour arriver au même prix taxes inc.

C'est plus clair, mais la règle me parait toujours aussi stupide, surtout si elle se contourne aussi facilement.

Dire qu'il suffirait de toujours afficher les prix avec taxe, ça serait tellement plus simple pour tout le monde.

Ça me rappelle une loi en France visant à interdire à Amazon de proposer la livraison gratuite sur les livres (pour aider les boutiques physiques).  Amazon a décidé de facturer la livraison des livres 0,01€...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...