Jump to content
Sign in to follow this  
Hibou77

Le "poids" d'un jeu

Recommended Posts

Sur BGG, la définition du "weight" est pas mal laissée à la discrétion des usagers.

Par exemple, le jeu d'Échecs et Arkham Horror ont des poids BGG comparables (3.72 vs 3.57).  Pourtant, je connais peu de gens qui trouveraient leurs complexités comparables.  Les deux sont difficiles à jouer, mais pour des raisons différentes.  Pour les Échecs, jeu ayant des règles très simples, la complexité vient de l'arbre de choix immense.  À l'opposé, dans Arkham où les joueurs ont des possibilités d'actions plus restreintes et une vision à plus court terme, la complexité vient de la quantité de règles et de variables à bien intégrer pour faire le bon choix.

Pour ma part, je vois le poids d'une jeu comme la combinaison de la complexité des règles et la complexité des choix.  J'aime les jeux ayant des choix complexes (i.e. que le meilleur coup n'est ni évident ni facilement calculable), mais avec le temps, j'ai de moins en moins de patience pour ceux où il faut patauger dans la gadoue mentale pour arriver à l'étape du choix.  Je parle en particulier des jeux où c'est long/difficile d'extraire du board l'information nécessaire (i.e. ce que l'on peut faire ou non) pour en arriver à l'étape du "Bon, j'ai le choix entre ça, ça, pis ça !".  Bref, je préfère la complexité d'un Concordia (des choix crunchy et 4 pages de règles) à celle d'un Lacerda (des choix crunchy et des player aids pouvant êtres confondus avec de petits livres de chevet).

Quelle est votre définition personnelle d'un jeu lourd et quel ''type" de lourdeur vous plaît ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout dépendant du type de joueur qu'on est, la lourdeur change de définition un peu, je trouve.  Pour un  joueur qui veut optimiser et faire le meilleur coup, la lourdeur est relative à la difficulté de l'équation à résoudre, alors que pour ceux qui ne jouent que pour jouer, ça devient relatif à l'aisance à faire un coup sans s'enfarger dans un tas de règles obscures.

J'ajouterais aussi que la lourdeur vient aussi avec à quel point le jeu te tient par la main.  Plusieurs jeux de type civilisation te lâchent lousse et tout dépend de tes choix, jusqu'à pouvoir être éliminé complètement, et à mes yeux ça ajoute à la lourdeur, même si en soi les règles ne sont pas particulièrement complexes.  Mais c'est clairement lié à ton point sur la quantité de choix aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 16 minutes, Phoenixio a dit :

Tout dépendant du type de joueur qu'on est, la lourdeur change de définition un peu, je trouve.  Pour un  joueur qui veut optimiser et faire le meilleur coup, la lourdeur est relative à la difficulté de l'équation à résoudre, alors que pour ceux qui ne jouent que pour jouer, ça devient relatif à l'aisance à faire un coup sans s'enfarger dans un tas de règles obscures.

En effet !  Dans mon cas, quand je dis que je trouve un jeu trop lourd, ça veut toujours dire "il y a trop de règles et de trucs à retenir" :D

Perso, je ne considère pas que les Échecs c'est un jeu lourd (même les enfants peuvent y jouer), je dirais plutôt que c'est un jeu avec une belle "profondeur".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par ordre de préférence : règles simples choix complexes, règles compliquées et choix complexes, règles simples et choix simples, règles compliqué et choix simple.

Pour simplifier, j'ai donné des tendances très "binaires", mais on s'entend qu'en réalité les choses sont plus nuancées.

Le pire cas c'est les jeux où les règles me paraissent très lourdes, alors que les choix me semblent souvent assez limités. C'est une sensation que j'ai souvent dans les améritrash (à tort ou à raison), j'ai trop souvent l'impression que les règles sont des usines à gaz avec 150 pouvoirs différents, pour au final avoir l'impression que ma partie est plus guider par le hasard et que mes choix sont trop limités.

Les jeux où les deux sont simples ont souvent une très faible rejouabilité et m'intéressent rarement, mais au moins ils s’apprennent vite.

Les jeux où les deux sont complexe me conviennent, leur inconvénient étant que ça peut prendre une partie juste pour se mettre à l'aise avec les règles. J'ai récemment joué quelques parties de On Mars sur lequel je vais faire un retour, la première partie on avait un peu de mal à voir comment sa fonctionnait et c'était moins le fun, mais une fois les règles assimilées (à partir de la seconde partie), j'ai commencé à bien à voir toute la profondeur du jeu et il est très bon. Je refaire un petit retour sur ce jeu d'ailleurs.

Les jeux avec des règles simples avec beaucoup de profondeur sont plus l'exception que la norme, et je suis toujours pas mal impressionné par ces jeux. Et je les aimes parce qu'on peut tout de suite se plonger dans la stratégie, sans passé par la phase d’apprentissage des règles qui peut être fastidieuse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord avec Superfafa. Rien de mieux qu'un jeux avec beaucoup de choix déchirants mais des règles simples.

Parlant de On Mars, je l'ai exploré en solo et j'ai trouvé qu'une fois habitué à l'iconographie et aux petites particularités du jeu, il était quand même assez fluide. Par contre ça prends un petit investissement de temps au départ.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le poids des jeux sur BGG, ça donne une bonne idée, mais pour ma part, le poids est relatif à la complexité à assimiler les règles et à consulter les règles, sur BGG c'est souvent relatif à la quantité de règles a assimiler. Par exemple, pour moi Arkham Horror n'est pas très complexe. Tant qu'un joueur peut gérer le jeu, c'est très fluide . Un, pour ne pas dire mon jeu préféré, j'ai fait jouer beaucoup de joueurs, plusieurs assez débutant, et a peu près tout le monde ont adoré. 

Mage Knight par exemple, si tu ne joue pas pendant 3-4 mois, bonne chance de te souvenir de tout!! 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un excellent podcast que j'écoute religieusement (Gaming moguls) a inventé une échelle à deux variables soit 1 à 5 pour la complexité des règles et A à E pour la profondeur stratégique

 Très intéressant comme modèle.

https://gamingmoguls.com/mogulscale/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, rainmight a dit :

Un excellent podcast que j'écoute religieusement (Gaming moguls) a inventé une échelle à deux variables soit 1 à 5 pour la complexité des règles et A à E pour la profondeur stratégique

 Très intéressant comme modèle.

https://gamingmoguls.com/mogulscale/

J'ai une vision un peu similaire. Pour moi le poids c'est deux choses: les règles, que j'évalue entre simple et compliqué, et le nombre de niveau stratégique auquel tu peux approcher le jeu, que j,évalue entre simpliste et complexe.

Pour moi, le "poids" c'est un espèce de mélange des deux qui n'a pas beaucoup d'intérêt. Il serait bien plus intéressant de calculer la profondeur / règle que la profondeur + règle. C'est comme si je te disais "je suis aller jusqu'à Québec hier, j'ai conduit à 112 km + h". Quelle information ça te donne réellement?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, jvallerand a dit :

J'ai une vision un peu similaire. Pour moi le poids c'est deux choses: les règles, que j'évalue entre simple et compliqué, et le nombre de niveau stratégique auquel tu peux approcher le jeu, que j,évalue entre simpliste et complexe.

Je crois même qu'on pourrait casser la complexité des règles en 2 catégories.  Pour deux jeux ayant le même nombre de pages de règles, il y en a un qui aura des règles vraiment complexes avec pleins d'exceptions et de "flowcharts" (si ça et ça alors ceci, mais si ça et ça alors cela).  Et il y aura d'autres jeux qui auront beaucoup de règles mais qui seront plus facilement assimilables.  Par exemple, Caverna a un livret de règle très épais et c'est long à expliquer à quelqu'un qui n'a jamais joué, par contre une fois tout expliqué, tout se tient et le jeu coule bien, (i.e. une fois qu'on comprend toute l'iconographie, le "qu'est-ce qui fait quoi" est assez simple à saisir).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, rainmight a dit :

Un excellent podcast que j'écoute religieusement (Gaming moguls) a inventé une échelle à deux variables soit 1 à 5 pour la complexité des règles et A à E pour la profondeur stratégique

 Très intéressant comme modèle.

https://gamingmoguls.com/mogulscale/

Merci pour ce modèle intéressant, qui confirme l'impression que j'avais eu sur Feudum. Les règles m'avaient parues bien longues et compliquées pour pas grand chose au final.

De même pour Edge of Darkness où les règles sont moins compliqués mais les choix étaient souvent plus restreints à cause du tirage des cartes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, rainmight a dit :

Un excellent podcast que j'écoute religieusement (Gaming moguls) a inventé une échelle à deux variables soit 1 à 5 pour la complexité des règles et A à E pour la profondeur stratégique

 Très intéressant comme modèle.

https://gamingmoguls.com/mogulscale/

C'est un peu ce que je veux faire dans mes ratings sur BGG, comparer le "Depth of Decisions" versus le "Complexity of Rules". La différence de ce que j'ai commencer c'est que j'utilise un ratio des deux, DoD/CoR, ce qui donne un chiffre possible entre 0.2 et 5. 

Dans mon cas, si un jeu a un ratio plus petit que 1, donc que la complexité des règles ne se reflète pas en une profondeur, je passe. Et idéalement, plus le ratio est haut, plus c'est un jeu qui m'intéresse. Bref, si je compare à la Mogul Scale, et bien un jeu comme Troyes qui est 3C, ce qui reviendrait à 3/3 dans mon échelle et donc un ratio de 1, c'est bien. La complexité des règles se justifie pour atteindre ce degré de profondeur de décisions. Mais, un jeu comme Arboretum et sont 1C, sur cet échelle, ou 3/1 = 3 sur mon échelle, atteint un aussi haute profondeur de décision pour une complexité de règle bien inférieur. Bon je sais que mon exemple n'est clairement pas parfait, car je me fie à leur échelle pour illustrer ce que je cherche a faire, mais l'idée est là (et j'aime de loin plus Troyes que Arboretum). Mais j'ai clairement pas envie de jouer à Feudum si c'est vrai que c'est un 5C, ou un 3/5 sur mon échelle car cela me dit que la complexité des règles est inutilement trop grande pour atteindre un niveau de profondeur de décision insuffisant à cette complexité.

Bref, merci pour le lien. Je vais regarder cela plus attentivement avant de mettre l'avant mon système dans mes ratings BGG.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Cerberus777 said:

C'est un peu ce que je veux faire dans mes ratings sur BGG, comparer le "Depth of Decisions" versus le "Complexity of Rules". La différence de ce que j'ai commencer c'est que j'utilise un ratio des deux, DoD/CoR, ce qui donne un chiffre possible entre 0.2 et 5. 

Dans mon cas, si un jeu a un ratio plus petit que 1, donc que la complexité des règles ne se reflète pas en une profondeur, je passe. Et idéalement, plus le ratio est haut, plus c'est un jeu qui m'intéresse. Bref, si je compare à la Mogul Scale, et bien un jeu comme Troyes qui est 3C, ce qui reviendrait à 3/3 dans mon échelle et donc un ratio de 1, c'est bien. La complexité des règles se justifie pour atteindre ce degré de profondeur de décisions. Mais, un jeu comme Arboretum et sont 1C, sur cet échelle, ou 3/1 = 3 sur mon échelle, atteint un aussi haute profondeur de décision pour une complexité de règle bien inférieur. Bon je sais que mon exemple n'est clairement pas parfait, car je me fie à leur échelle pour illustrer ce que je cherche a faire, mais l'idée est là (et j'aime de loin plus Troyes que Arboretum). Mais j'ai clairement pas envie de jouer à Feudum si c'est vrai que c'est un 5C, ou un 3/5 sur mon échelle car cela me dit que la complexité des règles est inutilement trop grande pour atteindre un niveau de profondeur de décision insuffisant à cette complexité.

Bref, merci pour le lien. Je vais regarder cela plus attentivement avant de mettre l'avant mon système dans mes ratings BGG.

Hmm..  Filler simple règle 1 et stratégie 1

 ratio de 1 donc ça se tient? Ton barème ne révèle pas grand chose réellement sur le jeu.. Je préfère de loin le système à deux variable qui me donne une bonne idée  du temps que jvais passer à expliquer et du temps que le jeu va prendre à maîtriser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, rainmight a dit :

Hmm..  Filler simple règle 1 et stratégie 1

 ratio de 1 donc ça se tient? Ton barème ne révèle pas grand chose réellement sur le jeu.. Je préfère de loin le système à deux variable qui me donne une bonne idée  du temps que jvais passer à expliquer et du temps que le jeu va prendre à maîtriser.

Je garderais aussi les deux variables (DoD et CoR) mais le ratio me donne une idée rapide si je vais aimé si celui-ci est plus grand que 1.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...