Jump to content
Sign in to follow this  
Hibou77

Il était une fois... Stefan Feld

Recommended Posts

feld.jpg.22b995b01ca9e3154906d577ec6d4c33.jpg

"For me, it’s important that the theme supports the gameplay, but never at the expense of a clear mechanism. That means that I will never include a detailed rule just to be closer to the theme."

Bio : Designer allemand né en 1970.  Enseignant en éducation physique et aujourd'hui directeur dans une école secondaire de Gengenbach, près de Strasbourg.  Il est l'un des plus grands auteurs contemporains (il mesure près de 2 mètres :D).

Quelques-unes de ses créations: Notre-Dame (2007), In the Year of the Dragon (2007), The Castles of Burgundy (2011), Trajan (2011), Bora Bora (2013), Bruges (2013), Carpe Diem (2018).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yé, mon designer préféré !  Si je devais décrire un jeu de Feld autrement que par le réducteur "salade de points", je dirais qu'un Feld typique comporte, bien sûr, plusieurs avenues possibles pour faire des points.  Certaines de ces avenues rapportent des points immédiatement, d'autres seront potentiellement plus payantes à long terme.  La mécanique centrale du jeu restreint les avenues disponibles pour un joueur pour le tour actuel.  Le jeu offre aussi des moyens de payer pour mitiger le facteur chance et pouvoir utiliser l'action de son choix.  Ajouter à cela l'acquisition en cours de partie de petits pouvoir asymétriques et vous avez pas mal sa recette du succès !

Mon classement
1 - Bruges : Mon jeu Top-1, tous auteurs confondus.  J'adore les cartes multi-usages et essayer de réunir de bons combos.
2 - The Castles of Burgundy : Le grand classique de Feld.  Un jeu mécaniquement parfait, un chef d'oeuvre du point de vue design.
3 - Trajan : J'adore cet ensemble de mini-games et la mécanique de mancala.
4 - Bora Bora : Un jeu où il n'y a pas beaucoup de choix faisables sur l'autopilote; chaque décision est intéressante et importante.
5 - Macao : La rose des vents est une des mécaniques les plus originales que j'ai vues.  Est-ce qu'un autre jeu l'a reprise ?
6 - Forum Trajanum : Je n'y ai joué qu'une seule partie mais j'ai été fortement impressionné.
7 - Amerigo : Un des rares jeux de Feld où l'on sent que le thème est vraiment bien intégré.
8 - Luna : Son jeu le plus difficile d'approche et celui demandant le plus calculs.
9 - Carpe Diem : C'est plate à dire, mais il sortirait plus souvent s'il était plus beau.
10 - Aquasphere : Un des meilleurs Feld si vous appréciez la planification à long terme.  Un jeu où il faut prévoir ses coups quelques tours d'avance.
11 - The Oracle of Delphi : Des mécaniques toutes Feldiennes, mais pour une rare fois, les VP sont remplacés par une course aux objectifs.
12 - Jorvik : J'étais pas sûr de l'aimer parce qu'on le décrivait comme un jeu coupe-gorge, mais finalement c'est pas si pire.  En tout cas, lui c'est vraiment pas un multiplayer solitaire.
13 - Notre Dame : Bon jeu, mais je le trouve un peu sec aujourd'hui.
14 - Merlin : Je suis déchiré.  Je ne suis pas un grand fan des Kickstarters de Queen et d'avoir à acheter les extensions pour avoir un jeu complet.  J'aime pas trop non plus la mécanique d'area majority pour les points.  Mais j'adore tout le reste !  Un éventuel achat s'il finit par y avoir une version BigBox avec tout dedans.
15 - Revolution of 1828 : Les gens s'attendaient à plus, mais je trouve que c'est quand même un excellent filler de style tug-of-war pour deux joueurs.  Le thème incite fortement au trash talking en cours de partie.
16 - In the Year of the Dragon : Un vieux classique qui peut être assez punitif si on est pas prudent (le Agricola des Feld)
17 - The Castles of Burgundy The Card card game : J'avais aimé ma première partie, faudrait que j'y rejoue.  Un truc qui m'avait marqué, c'est que pour un jeu de cartes, ce jeu prend plus de place sur une table que son noble ancêtre.
18 - Roma I/II : Un bon filler pour deux joueurs.  Malheureusement, moins de manières de mitiger les roulements de dés que dans ses jeux plus récents.
19 - La Isla : Son moins bon jeu.  J'aime bien l'idée de l'assignation des 3 cartes à chaque tour et du remplacement des pouvoirs, mais il manque un petit je-ne-sais-quoi pour en faire un excellent jeu.

Quelques-uns de ses plus vieux jeux que j'aimerais bien essayer un jour si l'occasion se présente : Strasbourg, Rialto, The Name of the Rose et The Pillars of the Earth (Builders Duel).

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, Hibou77 said:

"For me, it’s important that the theme supports the gameplay, but never at the expense of a clear mechanism.  So I've essentially taken out the theme in all my games."

J'ai corrigé la citation pour toi.

Un auteur que je déteste.  Ses jeux sont fades, quasi tout le temps du multiplayer solitaire, mais en plus c'est pûrement mathématique.  Il n'y a pas de thème, il n'y a pas d'aspect développement (à la Scythe ou comme des 4X), et c'est bourré d'iconographie, en plus d'en avoir plusieurs d'assez laids.  Plusieurs de ses jeux sont remplacés immédiatement par d'autres de ses jeux, comme Uwe Rosenberg dans sa vague de clônes d'Agricola.

Et le pire selon moi, c'est l'obsession démesurée envers cet auteur ici, chez les Dragons.  Me semble qu'on est loin du groupe original du Gourou qui jouait à Formula Dé...  Jadis c'était Wallace, maintenant c'est Feld qui a pris sa place.  Qu'il soit apprécié, certe, mais c'est comme Caylus qui termine avec des positions démesurées ici, alors que le reste de la communauté place ces jeux et auteurs plus bas...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi aussi un auteur que je n'apprécie vraiment pas autant que les Dragons. Disons que si je vois un nouveau jeu dont l'"auteur est Stefan Feld, je ne le regarde même pas. Si j'avais à décrire ses jeux, je dirais un ramassis de mécanisme sans thème pour faire des points. Mais je reconnais que ses jeux sont presque toujours bien rodés.

Quand même, je dois dire que j'apprécie beaucoup Macao (moi aussi j'adore la mécanique de la rose des vents), Châteaux de Bourgogne (tellement dommage que l'édition anniversaire ne soit pas une édition deluxe - deluxe pour Feld veut dire une édition de qualité normale!) et Bruges.

J'ai profondément détesté Trajan. Du pure point salad!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Phoenixio a dit :

Et le pire selon moi, c'est l'obsession démesurée envers cet auteur ici, chez les Dragons.

Attention de ne pas généraliser !  Il y a une différence entre "les Dragons" et "les Dragons actifs sur le forum".  Il y a beaucoup de monde qui lisent mais contribuent rarement.  Si tu regardes le Top-100 des Dragons que j'ai publié dernièrement, il n'y a pas tant de Feld que ça dedans.  Donc, peut-être que Feld n'est populaire que chez les grandes gueules ?  Peut-être aussi que que t'as pas de goût... ;)

C'est sûr que c'est pas moi qui va partir un sujet sur Formula D alors si tu veux créer une discussion là-dessus, go !  Qui sait, ça va peut-être pogner parce que c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de sujets touchants les jeux moins "euro".

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a tous nos auteurs que l'on aime: Beaucoup, un peu, moins, pas du tout... Et plus un auteur est populaire, plus il a la chance d'avoir des détracteurs. Et oui, il y a des amants de Feld sur le notre site et dans le monde du jeu en général.

Je vais donc commencer par dire que la description de Hibou correspond exactement à ma vision d'un jeu de Feld, et pour moi, c'est une recette qui me plait. Par contre, j'avoue que j'aime les jeux avec une thématique bien implanté et harmonisé avec le jeu, mais avec Feld, la thématique est à tout point pratique, inexistante...

Je n'avais jamais joué à un jeu de Feld car, je n'ai pas vraiment de créateur favori, il y a des créateurs de qui j'aime plusieurs jeux, mais de là dire que j'aime la majorité des jeux d'un créateur... Pas encore... J'aime les Kramer, Steigmaier, Chvatil, Feld, D.Clair, Elliot, Garfield, etc... et pleins d'autres, mais j'ai décidé de ne pas influencé mes choix par le créateur. Je choisi de jouer à un jeu pour l'expérience qu'il propose et le plaisir que je crois qu'il va me procurer, mais par cette série de chronique, c'est bien de retrouver ou découvrir des jeux qu'on a manqué.

Donc pour Feld, j'ai joué èa mon premier Feld, il y a un peu plus d'un an, à Macao. Quelle belle surprise! 2 mois plus tard, je découvrais Bora Bora et Castles of Burgundy! Vraiment, des jeux que j'aime beaucoup et qui se retrouve tous les 3 dans mon top 30. Mais pas parce que c'est des Feld, mais parce que j'aime beaucoup ces jeux.

J'ai à prime abord une réticence pour les jeux aux nombres de tour limités, mais c'est parfaitement intégré dans ces jeux, et je ne ressens absolument pas le sentiment de "coit interrompu" ou la seule raison de limiter le nombre de tour est d'éviter les débordements ou contrôler la durée du jeu. Aussi, j'aime les jeux de combo, et parmi ces 3 jeux là, il y a plusieurs combo possible qui se dessine pendant une partie et de les découvrir, et de les mettre en place, un pur plaisir. Finalement, j'adore le fait que tu peux adapter ta partie en cours de route, avec les opportunités qui se présente. Mais je comprend ceux qui n'aime pas ses jeux, et je vais rejouer avec plaisir avec ceux qui aime cela. On parle quand même d'un auteur qui a 9 jeux dans le top 400 de BGG, c'est pas une mince affaire. Ce qui est moins que les 11 de Rosenberg, mais je préfère de beaucoup Feld à Rosenberg. Il y a seulement 4 auteurs qui me font suivre leurs projets. 2 pour leur versatilité, Richard Garfield en était un, mais je n'achèterai pas un jeu, juste parce que son nom se retrouve dessus. 🙂 Et deux autres parce que j'aime leur mécanique principale.

Pour revenir au sujet du jour. parmi ses jeux, je n'ai joué que c'est 3 là:

  1. Bora Bora: Merci Luc Rive-Bord et Austin Power pour cette découverte. Wow, tellement de possibilités, tellement de chemins possibles, avec le choix d'objectifs personnels à chaque tour, la mission de tous les réussir à la fin de la partie, l'exploration, le tableau building, le set collection... Et toute cette iconographie. intelligente, bien illustré. Tu peux littéralement expliqué le jeu, juste en expliquant les icônes sur le plateau de joueur. Il a définitivement améliorer sont concept de Burgundy.
  2. Castles of Burgundy: Quelle belle découverte. L'ancêtre de Bora Bora, selon moins. Mon seul bémol, c'est le fait que lorsque tu joue à 4, sans aucune extension, c,est que les joueurs qui connaissent les tuiles sont très avantagés, car ils savent ce qui va sortir durant la partie et ils peuvent facilement planifier un coup futur qui va arriver... Avec les extensions, certaines tuiles ne sortent pas, alors libre au joueur de prendre le risque ou pas. Rapide, fluide, pas trèes beau, mais fonctionnel. Me reste èa essayer la dernière et voir si elle est vraiment plus belle, ou plus laide.
  3. Macao: Quel plaisir ce jeu, avec des concepts un peu différent et la mécanique du premier joueur que je n'adore pas particulièrement, mais pour le reste, l'acquisition des ressources, l amise en place des cartes, franchement une magnifique découverte. Je le trouve un peu moins facile à expliquer, Burgundy est vraiment plus accessible, mais quelle bonheur.

Pour les prochains que j'aimerais essayer, plus on me parle de Bruges, plus j'ai hâtes, il y a aussi Trajan et Forum Trajanum, qui m'intéresse beaucoup. Et, on dirait la liste top 6 de Hibou... Faut croire que je connais mon Feld aussi! Et il y en a 4 autres qui pique ma curiosité, un jour probablement: Jorvik, Amerigo, Luna et The Oracle of Delphi.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
17 minutes ago, Migmeister said:

mais je n'achèterai pas un jeu, juste parce que son nom se retrouve dessus. 🙂 Et deux autres parce que j'aime leur mécanique principale.

 

1 hour ago, Hibou77 said:

Attention de ne pas généraliser !  Il y a une différence entre "les Dragons" et "les Dragons actifs sur le forum".  Donc, peut-être que Feld n'est populaire que chez les grandes gueules ?  

C'est sûr que c'est pas moi qui va partir un sujet sur Formula D alors si tu veux créer une discussion là-dessus, go !  Qui sait, ça va peut-être pogner parce que c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de sujets touchants les jeux moins "euro".

C'est sûr que j'exagère aussi, je jouerais à un de ces jeux une fois par décennie peut-être, mais c'est intriguant à mes yeux de voir comment la communauté a évolué depuis ses origines, et ça n'incluait pas de Feld.  À mes souvenirs, et de ce que j'ai vu aux nombreuses conventions de Granby, ce que le Gourou et sa gang jouaient était assez varié, et c'est à partir de leur groupe que cette communauté est née.  Sans être un fan fini de Formule Dé, j'y reconnais des qualités absentes de nombreux jeux plus modernes.

Un autre truc qui me gosse avec Feld, c'est le fait que son nom soit fortement associé à ses jeux et ses mécaniques...  Dans le sens où beaucoup vont quasi-aveuglément être excité par un jeu annoncé par Feld.  Très peu d'auteurs ont ce pouvoir, et à mes yeux c'est une mauvaise habitude.  Justement des auteurs comme Feld, Rosenberg, Lacerda, Wallace...  tous leurs jeux ont des traits communs les uns avec les autres.  Justement parce que leurs jeux sont tellement similaires, ou des ittérations d'un même concept encore et encore.  Certains voient-ça comme un gage de qualité, mais moi je trouve ça plate.  Leurs jeux ne sont pas surprenants.  Il y a plein d'autres auteurs, comme Chvatil, où c'est presque surprenant de voir leur nom sur une boîte tellement il n'y a pas de ligne directrice entre designs.  Et donc moins de hype démesuré, mais aussi, des jeux très variés parce que justement, ils peuvent être n'importe quoi et utilisent la notoriété de leur nom pour sortir des produits de qualité, pas des produits répétés.

Bref, plein d'idées dans ce que je viens d'écrire, c'est mélangé, mais c'est aussi quasi unanimement contre Feld...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Phoenixio a dit :

Un autre truc qui me gosse avec Feld, c'est le fait que son nom soit fortement associé à ses jeux et ses mécaniques...  Dans le sens où beaucoup vont quasi-aveuglément être excité par un jeu annoncé par Feld.  Très peu d'auteurs ont ce pouvoir, et à mes yeux c'est une mauvaise habitude.  Justement des auteurs comme Feld, Rosenberg, Lacerda, Wallace...  tous leurs jeux ont des traits communs les uns avec les autres.  Justement parce que leurs jeux sont tellement similaires, ou des ittérations d'un même concept encore et encore.  Certains voient-ça comme un gage de qualité, mais moi je trouve ça plate.  Leurs jeux ne sont pas surprenants.  Il y a plein d'autres auteurs, comme Chvatil, où c'est presque surprenant de voir leur nom sur une boîte tellement il n'y a pas de ligne directrice entre designs.  Et donc moins de hype démesuré, mais aussi, des jeux très variés parce que justement, ils peuvent être n'importe quoi et utilisent la notoriété de leur nom pour sortir des produits de qualité, pas des produits répétés.

Je vois pas trop le problème.  C'est la même chose avec bien d'autres médiums comme les livres, la musique , le cinéma, etc.  Mettons que j'aime le style de Stephen King, c'est normal d'être intéressé à son prochain livre.  Il y a des millions de livres sur des millions de sujet, quel pourcentage de ces livres j'aimerais ?  Si j'y vais avec un auteur que je connais, j'ai de meilleures chances d'aimer ça et de retrouver une expérience que j'ai trouvé plaisante dans le passé. 

Alors, quand tu as aimé la quasi-totalité des jeux d'un auteur particulier, ben c'est là que tu deviens fan et que tu veux toujours mettre la main sur son dernier !  Ça n'empêche pas de continuer de découvrir de nouveaux auteurs, mais ça crée des guidelines du genre "d'habitude, j'aime les jeux de celui-ci alors que je n'aime pas les jeux de celui-là".

P.S. C'est drôle que tu mentionnes Chvatil parce que c'est justement un auteur que je n'achèterais pas un jeu basé sur son nom parce qu'il a fait plusieurs jeux qui sont dans mon Top-30 ET plusieurs autres dans mon Bottom-30 !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Phoenixio a dit :

Un autre truc qui me gosse avec Feld, c'est le fait que son nom soit fortement associé à ses jeux et ses mécaniques...  Dans le sens où beaucoup vont quasi-aveuglément être excité par un jeu annoncé par Feld.  Très peu d'auteurs ont ce pouvoir, et à mes yeux c'est une mauvaise habitude.  Justement des auteurs comme Feld, Rosenberg, Lacerda, Wallace...  tous leurs jeux ont des traits communs les uns avec les autres.  Justement parce que leurs jeux sont tellement similaires, ou des ittérations d'un même concept encore et encore.  Certains voient-ça comme un gage de qualité, mais moi je trouve ça plate.  Leurs jeux ne sont pas surprenants.  Il y a plein d'autres auteurs, comme Chvatil, où c'est presque surprenant de voir leur nom sur une boîte tellement il n'y a pas de ligne directrice entre designs.  Et donc moins de hype démesuré, mais aussi, des jeux très variés parce que justement, ils peuvent être n'importe quoi et utilisent la notoriété de leur nom pour sortir des produits de qualité, pas des produits répétés.

Je vois pas tellement ce qui t'énerve là dedans, tu en as aussi qui sont tout excités en voyant Zombicide sur une boite et vont acheter toutes les déclinaisons alors que c'est toujours les mêmes mécaniques avec un look différent. Après toi tu peux estimer que ça n'en vaut pas la peine et tu n'achètes pas, c'est tout.

Après oui certains auteurs restent peut être trop dans leur zone de confort par rapport à d'autres, mais là encore personne ne t'oblige à tout acheter. J'aimes beaucoup certains jeux de tous les auteurs que tu as cité, maintenant je ne sens pas le besoin d'acheter tout leur collection. D'autre part, je penses que tu sous estime un peu les nuances entre les titres, ce qui est courant pour quelque chose qu'on aime pas et qu'on ne suit pas particulièrement (ce que je fais aussi, faut juste s'en rendre compte).

Et pour Chvatil, oui ces jeux sont tellement diversifié que comme Hibou, j'en adore certain (TTA en tête) et j'en "déteste" d'autres au point de ne plus vouloir y rejouer. Du coup je n'aurais pas non plus envie d'acheter tous ces jeux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Tawny a dit :

Moi aussi un auteur que je n'apprécie vraiment pas autant que les Dragons. Disons que si je vois un nouveau jeu dont l'"auteur est Stefan Feld, je ne le regarde même pas. Si j'avais à décrire ses jeux, je dirais un ramassis de mécanisme sans thème pour faire des points. Mais je reconnais que ses jeux sont presque toujours bien rodés.

Quand même, je dois dire que j'apprécie beaucoup Macao (moi aussi j'adore la mécanique de la rose des vents), Châteaux de Bourgogne (tellement dommage que l'édition anniversaire ne soit pas une édition deluxe - deluxe pour Feld veut dire une édition de qualité normale!) et Bruges.

J'ai profondément détesté Trajan. Du pure point salad!

Je le regarde aussi, mais moins qu'avant. J'approuve tes choix et effectivement, j'ai détesté Trajan. Je n'aime pas les plateaux avec des sections compartimentés avec 1 mini-jeu à l'intérieur de chacun. Un peu comme Gugong, mais ce dernier était moins pénible. Et pour le système de la roue pour le choix des actions, j'ai préféré Navegador même si ce n'est pas ma mécanique préférée. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si j'avais à faire un classement:

Les très bons:
1) Castles of Burgundy
2) Bora Bora
3) Bruges
4) In the Year of the Dragon (Je le classe assez haut parce qu'on se marre toujours quand quelqu'un se prend une raclée MONUMENTALE. Ma dernière partie justement, un ami a terminé avec 1 seule palais (On commence avec 2 tsé) et 1 seul bonhomme... Il s'en est pris plein la gueule! :D).
5) Strasbourg
6) Notre Dame
7) Macao
8) Carpe Diem (Les couleurs, Jesus...)

Les moyens:
9) Merlin
10) Luna
11) La Isla
12) Aquasphere

La poubelle:
13) Trajan
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est drôle de vous lire tous les 3, parce que je me retrouve dans vos 3 textes. 

Phoenixio: Je comprend ce que tu dis, et autant du côté négatif, que du côté positif, je n'aime pas particulièrement quand quelqu'un me dit: J'aime ce jeu parce que c'est un Feld, un Lacerda ou un Rosenberg, mais je ne suis pas fan de: Je n'aime pas Feld, Lacerda ou Rosenberg. Comme je n'aime pas que la premièere chose que l'on me dit sur un jeu c'est qu'il soit beau ou laid, même si je le fais parfois moi aussi. 🙂 Mais j'ai vraiment apprécié ton message quand tu as dit ce que tu n'aimais pas des jeux de Feld. Mais, j'avoue que j'ai trouvé aussi que tu y allais un peu fort avec la forte présence de Feld sur le forum, qui est véhiculé par 4-5 usager en particulier. 🙂 Je suis aussi d'accord avec ton second commentaire au sujet de l'attrait des auteurs, comme au cinéma, en littérature, en jeu vidéo et ou bande dessinée, entre autre. Je crois qu'on a tout les deux le même problème, ou le même agacement, on aime pas l'approbation aveugle. Tu as vue le dernier film de X, il est fabuleux, mais c'est un énorme navet, dans lequel ton acteur préféré à joué. Bref, je trouve un peu injuste de lié ce fait avec Feld, parce que certain en font la promotion un peu trop aveuglément, mais tu as tout a fait le droit de ne pas aimé ce qu'il fait. Mais pour ma part, même si je n'aime pas beaucoup les jeux de M. rosenberg, si jamais demain il publie le meilleur jeux de tout les temps, je vais être le premier à dire: je ne l'aimais pas vraiment, mais là, il m'a surpris. Pour Chvatil, je vais suivre un peu la pensée de nos deux autres comparses, c'est l'autre auteur que je suis pour sa versatilité, ça m'impressionne la variété de ses créations, mais jamais je n'encenserai un jeu car il porte le nom de Chvatil. J'apprécie sa versatilité et je vais regarder ce qu'il fait de plus près, et si j'aime le jeu, je vais le dire, qu'il porte son nom ou pas. Bref, en conclusion, il m'arrive aussi d'être réticent à jouer à un jeu quand le seul argument qu'on me propose, c'est le nom de l'auteur. :-)

Hibou: Pas grand chose à ajouter, je suis d'accord avec ton exposé, c'est exactement ce que je pense, sauf que dans ma ligne de pensée, même si j'adore un auteur, même si j'ai aimé la totalité de ses créations, ou presque,  j'ai toujours un œil critique, peut-être encore pus grand, pour les gens/artistes que j'aime. Par exemple, j'aime John D. Clair. J'aime Space Base, Custom Heroes, Mystic vale, Ecos comme jeu plus familial. Et quand Edge of Darkness est apparut sur KS, j'ai presque sauté sur l'occasion. Mais en lisant les descriptions, en regardant les vidéos de présentation, j'avais un drôle de goût dans la bouche... J'ai laissé passé. Et lorsque le jeu est arrivé, j'ai tout fait pour le jouer... Et comme j'ai été heureux de ma décision. J'ai trouvé un jeu bien ficelé, avec des mécaniques intéressantes, une qualité du matériel indéniable, mais pas de plaisir. Je n'ai pas eu de fun à jouer à ce jeu là. Tu joue 7 ou 8 tours, il y en a toujours 2 ou 3 ou tu ne peux a peu près pas faire grand chose et tu subis presque toujours le jeu. Là, nous sommes à quelques jours ou semaine du KS de Dead Reckoning, et je ne suis pas sur, mais mon dieu que je suis prêt et que je vais le supporté celui-là!

SuperFafa: Encore une fois, tout a fait d'accord, mais je sais que je suis un grand fan de Zombicide, pour l’instant, de la version moderne seulement. J'ai les 180+ missions (50 missions des boites, 130 missions des 2 livres et quelques bonus). Avec un paquet de personnages. Je ne sais pas si je vais continuer avec la version médiévale ou spatiale par la suite, mais pour le moment j'ai une tonne de plaisir, et nous avons réussis les 25 premières missions en 33 parties. Et on est pas prêt d'arrêté. 

Mais bref, tout cela pour dire, que j'apprécie quand les gens détaillent leur point de vue, mais Phonixio, tu devrais juste oublier Feld, ça ne semble pas bon pour ton coeur. Et je te promet qui si on joue ensemble un jour, je jouerai avec plaisir à un autre jeu avec toi! 🙂 Comme la "vieille gang" du gourou et de Granby, j'ai appris aussi à aimer à peu près à tous les style de jeu, même si j'en ai des préférés. mais oublié moi pour les loups garous!!! 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Phoenixio said:

 

C'est sûr que j'exagère aussi, je jouerais à un de ces jeux une fois par décennie peut-être, mais c'est intriguant à mes yeux de voir comment la communauté a évolué depuis ses origines, et ça n'incluait pas de Feld.  À mes souvenirs, et de ce que j'ai vu aux nombreuses conventions de Granby, ce que le Gourou et sa gang jouaient était assez varié, et c'est à partir de leur groupe que cette communauté est née.  Sans être un fan fini de Formule Dé, j'y reconnais des qualités absentes de nombreux jeux plus modernes.

Un autre truc qui me gosse avec Feld, c'est le fait que son nom soit fortement associé à ses jeux et ses mécaniques...  Dans le sens où beaucoup vont quasi-aveuglément être excité par un jeu annoncé par Feld.  Très peu d'auteurs ont ce pouvoir, et à mes yeux c'est une mauvaise habitude.  Justement des auteurs comme Feld, Rosenberg, Lacerda, Wallace...  tous leurs jeux ont des traits communs les uns avec les autres.  Justement parce que leurs jeux sont tellement similaires, ou des ittérations d'un même concept encore et encore.  Certains voient-ça comme un gage de qualité, mais moi je trouve ça plate.  Leurs jeux ne sont pas surprenants.  Il y a plein d'autres auteurs, comme Chvatil, où c'est presque surprenant de voir leur nom sur une boîte tellement il n'y a pas de ligne directrice entre designs.  Et donc moins de hype démesuré, mais aussi, des jeux très variés parce que justement, ils peuvent être n'importe quoi et utilisent la notoriété de leur nom pour sortir des produits de qualité, pas des produits répétés.

Bref, plein d'idées dans ce que je viens d'écrire, c'est mélangé, mais c'est aussi quasi unanimement contre Feld...

est-ce que tu ne considères pas que ça peut s'appliquer à d'autres sphères?  est-ce que tous les bouquins de Stephen King sont similaires? est-ce que tous les films de Spielberg le sont?  est-ce que ça t'empêche de consommer le suivant vu sa probable similitude, ou alors ça te mets en situation de réconfort car tu sait que tu as de bonnes chances d'aimer?

Share this post


Link to post
Share on other sites
18 minutes ago, unity said:

est-ce que tu ne considères pas que ça peut s'appliquer à d'autres sphères?  est-ce que tous les bouquins de Stephen King sont similaires? est-ce que tous les films de Spielberg le sont?  est-ce que ça t'empêche de consommer le suivant vu sa probable similitude, ou alors ça te mets en situation de réconfort car tu sait que tu as de bonnes chances d'aimer?

C'est une bonne question, avec le même point apporté par Hibou, et je suis content d'y répondre.  Oui ça s'applique aussi à d'autres auteurs, dans toutes les sphères de hobbies imaginables.  Personnellement, je cherche des expériences nouvelles et de l'originalité: c'est mon but dans la vie, et c'est ce que je cherche dans le contenu que je consomme, autant en film, jeux, séries, BD, etc.  Je juge l'oeuvre pour l'oeuvre, pas pour son auteur.  Or, dans le cas de Feld, ça crie tellement fort que son prochain jeu est du "pûr Feld", que pour moi c'est un gage de répétition, et je n'y trouverai rien de nouveau.  Ce n'est plus le nom de l'auteur, juste le nom du jeu dans sa Xième ittération.

Tant mieux pour ceux que ça réconforte, et clairement il y en a plusieurs qui y trouvent leur compte.  Mais je n'y trouve pas le miens, et j'ose en parler, même si les personnes partageant cette opinion ne sont pas très vocaux sur ce forum.  Et ironiquement, Feld n'est pas celui qui a développé Point Salad, qui est bien plaisant, et qui restera mon seul "Feld" dans ma collection.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Hibou77 a dit :


1 - Bruges : Mon jeu Top-1, tous auteurs confondus.  J'adore les cartes multi-usages et essayer de réunir de bons combos.
2 - The Castles of Burgundy : Le grand classique de Feld.  Un jeu mécaniquement parfait, un chef d'oeuvre du point de vue design.
3 - Trajan : J'adore cet ensemble de mini-games et la mécanique de mancala.
4 - Bora Bora : Un jeu où il n'y a pas beaucoup de choix faisables sur l'autopilote; chaque décision est intéressante et importante.
5 - Macao : La rose des vents est une des mécaniques les plus originales que j'ai vues.  Est-ce qu'un autre jeu l'a reprise ?
6 - Forum Trajanum : Je n'y ai joué qu'une seule partie mais j'ai été fortement impressionné.
7 - Amerigo : Un des rares jeux de Feld où l'on sent que le thème est vraiment bien intégré.
8 - Luna : Son jeu le plus difficile d'approche et celui demandant le plus calculs.
9 - Carpe Diem : C'est plate à dire, mais il sortirait plus souvent s'il était plus beau.
10 - Aquasphere : Un des meilleurs Feld si vous appréciez la planification à long terme.  Un jeu où il faut prévoir ses coups quelques tours d'avance.
11 - The Oracle of Delphi : Des mécaniques toutes Feldiennes, mais pour une rare fois, les VP sont remplacés par une course aux objectifs.
12 - Jorvik : J'étais pas sûr de l'aimer parce qu'on le décrivait comme un jeu coupe-gorge, mais finalement c'est pas si pire.  En tout cas, lui c'est vraiment pas un multiplayer solitaire.
13 - Notre Dame : Bon jeu, mais je le trouve un peu sec aujourd'hui.
14 - Merlin : Je suis déchiré.  Je ne suis pas un grand fan des Kickstarters de Queen et d'avoir à acheter les extensions pour avoir un jeu complet.  J'aime pas trop non plus la mécanique d'area majority pour les points.  Mais j'adore tout le reste !  Un éventuel achat s'il finit par y avoir une version BigBox avec tout dedans.
15 - Revolution of 1828 : Les gens s'attendaient à plus, mais je trouve que c'est quand même un excellent filler de style tug-of-war pour deux joueurs.  Le thème incite fortement au trash talking en cours de partie.
16 - In the Year of the Dragon : Un vieux classique qui peut être assez punitif si on est pas prudent (le Agricola des Feld)
17 - The Castles of Burgundy The Card card game : J'avais aimé ma première partie, faudrait que j'y rejoue.  Un truc qui m'avait marqué, c'est que pour un jeu de cartes, ce jeu prend plus de place sur une table que son noble ancêtre.
18 - Roma I/II : Un bon filler pour deux joueurs.  Malheureusement, moins de manières de mitiger les roulements de dés que dans ses jeux plus récents.
19 - La Isla : Son moins bon jeu.  J'aime bien l'idée de l'assignation des 3 cartes à chaque tour et du remplacement des pouvoirs, mais il manque un petit je-ne-sais-quoi pour en faire un excellent jeu.

Quelques-uns de ses plus vieux jeux que j'aimerais bien essayer un jour si l'occasion se présente : Strasbourg, Rialto, The Name of the Rose et The Pillars of the Earth (Builders Duel).

Feld n'est vraiment pas un auteur qui me fait sauter de joie.
La plupart de ses jeux (ceux que le monde capote) me font saigner du nez

Par contre, en regardant ma ludothèque, je suis surpris de constater que c'est lui l'auteur
de certains jeux que je possède.

L'Année du Dragon
Le nom de la rose
Luna
Amerigo
Rum & Pirates

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...