Jump to content

Et c'est à ce moment que...


Recommended Posts

il y a 12 minutes, Le Légume Tout-Puissant a dit :

Une société qui traverse son industrialisation va, à terme, réduire considérablement la croissance de sa population.

 

Je suis intrigué...  Pourquoi est-ce que l'industrialisation ferait réduire la croissance démographique ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Hibou77 a dit :

 

Je suis intrigué...  Pourquoi est-ce que l'industrialisation ferait réduire la croissance démographique ?

Durant l'industrialisation elle-même, on aura un boom de population pour palier au besoin de main-d'oeuvre. On assiste à un exode rural vers les ville, et généralement, une hausse de l'immigration des régions avoisinantes. Une fois le pays industrialisé, on assiste généralement à une hausse relative des conditions de vie, à une diminution du taux de mortalité, ce qui tend à amener une diminution du tauc de natalité. Plus le pays fait la transition vers une économie de type moderne (économie de service), plus on retarde l'âge pour avoir des enfants pour se concentrer sur ses études et sa carrière. On a vu ce principe dans toutes les sociétés occidentales, et la Chine a "sensiblement" le même problème... avec des spécificités fuckés, parce que ça reste la Chine. Maudite niochonnerie de politique de contrôle des naissances...

Enfin, je crois.

Je t'avouerais que je ne m'y connais pas trop sur le sujet. Je sais que le principe existe, et je m'intéresse pas mal à ses conséquences, mais je n'ai jamais trop regardé les causes de ce phénomène. Pour être franc, je pourrais te parler des problèmes démographiques de la Chine pendant des heures, mais j'y connais que dalle quand on parle des sociétés occidentales. J'ai demandé à un ami historien, il m'a envoyé le texte suivant: 


 

Dynamique des populations dans les pays qui s’industrialisent

Depuis les débuts de l’humanité, le régime démographique était généralement caractérisé par un taux de mortalité et un taux de natalité élevés qui s’équilibraient presque, avec un léger avantage pour le dernier. Avec l’arrivée de la Révolution industrielle, un nouveau régime se met en place, un régime dans lequel les pays qui se développent voient leur natalité et leur mortalité devenir faibles, mais la transition passe par une augmentation importante, quoique temporaire, de la population. Cette transition et ses 4 étapes distinctives sont schématisées sur la figure ci-dessous. Il faut noter qu’il s’agit ici d’un modèle et que des variations peuvent être observées selon les pays.

Transition démographique industrialisation

Schéma représentant la dynamique des populations au cours une transition démographique modèle d’une société qui s’industrialise, divisée selon ses quatre phases distinctes.

La première phase correspond à la période précédant l’industrialisation qui connait des taux de natalité et de mortalité hauts et proches. Puis, grâce à un apport régulier en nourriture, à l’amélioration de l’hygiène et avec les progrès technologiques, notamment ceux de la médecine, la mortalité diminue (phase 2). La population augmente alors rapidement. Avec l’éducation qui se démocratise, l’augmentation des revenus individuels et les moyens de contraception, les femmes ont moins d’enfants et les ont à des âges plus avancés : la fertilité, soit le nombre d’enfants par femme, baisse, et donc aussi le taux de natalité (phase 3). Après avoir atteint un maximum, la croissance démographique diminue alors jusqu’à entrer dans la phase 4 où les taux de natalité et de mortalité sont faibles. Si les deux s’équilibrent parfaitement, la croissance est nulle. Elle peut même parfois être négative si la fertilité est trop basse. L’espérance de vie augmentant, on assiste dans ce contexte au phénomène de vieillissement de la population. La démographie d’un pays développé dépend alors fortement de l’immigration.

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, Le Légume Tout-Puissant a dit :

Durant l'industrialisation elle-même, on aura un boom de population pour palier au besoin de main-d'oeuvre. On assiste à un exode rural vers les ville, et généralement, une hausse de l'immigration des régions avoisinantes. Une fois le pays industrialisé, on assiste généralement à une hausse relative des conditions de vie, à une diminution du taux de mortalité, ce qui tend à amener une diminution du tauc de natalité. Plus le pays fait la transition vers une économie de type moderne (économie de service), plus on retarde l'âge pour avoir des enfants pour se concentrer sur ses études et sa carrière. On a vu ce principe dans toutes les sociétés occidentales, et la Chine a "sensiblement" le même problème... avec des spécificités fuckés, parce que ça reste la Chine. Maudite niochonnerie de politique de contrôle des naissances...

Enfin, je crois.

Je t'avouerais que je ne m'y connais pas trop sur le sujet. Je sais que le principe existe, et je m'intéresse pas mal à ses conséquences, mais je n'ai jamais trop regardé les causes de ce phénomène. Pour être franc, je pourrais te parler des problèmes démographiques de la Chine pendant des heures, mais j'y connais que dalle quand on parle des sociétés occidentales. J'ai demandé à un ami historien, il m'a envoyé le texte suivant: 
 

Dynamique des populations dans les pays qui s’industrialisent

Depuis les débuts de l’humanité, le régime démographique était généralement caractérisé par un taux de mortalité et un taux de natalité élevés qui s’équilibraient presque, avec un léger avantage pour le dernier. Avec l’arrivée de la Révolution industrielle, un nouveau régime se met en place, un régime dans lequel les pays qui se développent voient leur natalité et leur mortalité devenir faibles, mais la transition passe par une augmentation importante, quoique temporaire, de la population. Cette transition et ses 4 étapes distinctives sont schématisées sur la figure ci-dessous. Il faut noter qu’il s’agit ici d’un modèle et que des variations peuvent être observées selon les pays.

Transition démographique industrialisation

Schéma représentant la dynamique des populations au cours une transition démographique modèle d’une société qui s’industrialise, divisée selon ses quatre phases distinctes.

La première phase correspond à la période précédant l’industrialisation qui connait des taux de natalité et de mortalité hauts et proches. Puis, grâce à un apport régulier en nourriture, à l’amélioration de l’hygiène et avec les progrès technologiques, notamment ceux de la médecine, la mortalité diminue (phase 2). La population augmente alors rapidement. Avec l’éducation qui se démocratise, l’augmentation des revenus individuels et les moyens de contraception, les femmes ont moins d’enfants et les ont à des âges plus avancés : la fertilité, soit le nombre d’enfants par femme, baisse, et donc aussi le taux de natalité (phase 3). Après avoir atteint un maximum, la croissance démographique diminue alors jusqu’à entrer dans la phase 4 où les taux de natalité et de mortalité sont faibles. Si les deux s’équilibrent parfaitement, la croissance est nulle. Elle peut même parfois être négative si la fertilité est trop basse. L’espérance de vie augmentant, on assiste dans ce contexte au phénomène de vieillissement de la population. La démographie d’un pays développé dépend alors fortement de l’immigration.

 

Très intéressant comme phénomène !  Pour revenir à ta question du pourquoi est-ce que la consommation continue d'augmenter alors qu'on a de moins en moins d'enfants, est-ce que ça pourrait être parce que, même si les sociétés industrialisées ont un taux de fertilité de genre 1.2-1.5 enfants par famille, elles compensent ce manque à gagner avec l'immigration, ce qui fait que leur population continue d'augmenter malgré tout (et en conséquence la consommation aussi) ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, Hibou77 a dit :

 

Très intéressant comme phénomène !  Pour revenir à ta question du pourquoi est-ce que la consommation continue d'augmenter alors qu'on a de moins en moins d'enfants, est-ce que ça pourrait être parce que, même si les sociétés industrialisées ont un taux de fertilité de genre 1.2-1.5 enfants par famille, elles compensent ce manque à gagner avec l'immigration, ce qui fait que leur population continue d'augmenter malgré tout (et en conséquence la consommation aussi) ?

 

Je pencherais plus pour dire que c'est parce que les personnes consomment plus par personne. On n'en a jamais assez. Un exemple : mon voisin. Ils sont 2 personnes disons à l'âge de la retraite mais l'homme travaille encore. Ils ont trois voitures: une Porsche, un camion (plaqué F) et un SUV (aussi plaqué F quoique c'est la femme qui l'utilise et c'est clairement pas pour la business 😂), une GROSSE roulotte, une assez grosse maison bi-génération avec personne qui n'habite dans le 2e logement - c'est pour la visite au cas..., ils avaient un gazebo, ils en ont acheté un 2e. Une grosse piscine creusée que j'ai vu utilisé genre 2 fois cette année malgré les canicules des semaines antérieures, etc. Plus une population a de l'argent de disponible, plus elle consomme. Point.

 

 

Edit: ah oui j'oubliais je pense qu'ils ont genre 3 genre de BBQ différents 😂 

 

Si vous vous demander pourquoi je sais tout ça, c'est parce que la fenêtre de mon bureau au 2e étage, d'où je travaille depuis plus de 2 ans maintenant, donne directement dans leur cour 😜. Oui j'ai une belle vue sur leur piscine à toutes les belles journées d'été pis maudit que j'aimerais m'y baigner des fois!!!

 

2d edit : On a plus de 1000 jeux chez nous...pensez-vous que c'est raisonnable niveau consommation responsable...🤦‍♀️

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Hibou77 a dit :

 

Très intéressant comme phénomène !  Pour revenir à ta question du pourquoi est-ce que la consommation continue d'augmenter alors qu'on a de moins en moins d'enfants, est-ce que ça pourrait être parce que, même si les sociétés industrialisées ont un taux de fertilité de genre 1.2-1.5 enfants par famille, elles compensent ce manque à gagner avec l'immigration, ce qui fait que leur population continue d'augmenter malgré tout (et en conséquence la consommation aussi) ?

Compare la consommation du ménage de tes grands-parents, du ménage de tes parents et du tien. Notre consommation par individu (ou par ménage) a augmenté drastiquement depuis le début du 20ème siècle. De même, la durée de vie effective des produits a diminué drastiquement à cause de l'obsolescence planifiée (un mythe, selon 'industrie, une réalité selon l'OPC), de l'augmentation du revenu disponible après les dépenses de base (bouffe, toit, etc) et de la progression rapide de la technologie. 

C'est vrai que l'arrivée d'immigrants va augmenter la consommation, mais on s'entend qu'il va consommer au niveau de ses revenus, c'est à dire nettement moins qu'un natif. Donc, oui, je crois que la compensation de la dénatalité par l'immigration cause une augmentation de la consommation, mais il serait faux de dire qu'on consomme plus à cause de l'augmentation de la population. Si c'était le cas, le niveau de consommation par habitant serait stable mais le total consommé augmenterait. Dans nos sociétés, on voit plutôt le niveau de consommation par habitant augmenter pas mal plus vite que la population. 



 

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, red_mary a dit :

 

Je pencherais plus pour dire que c'est parce que les personnes consomment plus par personne. On n'en a jamais assez. Un exemple : mon voisin. Ils sont 2 personnes disons à l'âge de la retraite mais l'homme travaille encore. Ils ont trois voitures: une Porsche, un camion (plaqué F) et un SUV (aussi plaqué F quoique c'est la femme qui l'utilise et c'est clairement pas pour la business 😂), une GROSSE roulotte, une assez grosse maison bi-génération avec personne qui n'habite dans le 2e logement - c'est pour la visite au cas..., ils avaient un gazebo, ils en ont acheté un 2e. Une grosse piscine creusée que j'ai vu utilisé genre 2 fois cette année malgré les canicules des semaines antérieures, etc. Plus une population a de l'argent de disponible, plus elle consomme. Point.

 

Crap! Ninja'ed. 

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai qu'on dépenses en fonction de nos revenus et que le revenu moyen a augmenté passablement d'une génération à l'autre.  D'un autre côté, une fois que t'as rempli ton REER/CELI, qu'est-ce que tu peux faire avec ton argent à part le dépenser.  Au moins, quand les riches font des dépenses folles, leur argent retourne dans la société, en emplois et en salaires.

 

Si tout le monde n'achetaient que le strict nécessaire, il y aurait une méchante augmentation du taux de chômage avec toutes les cies qui feraient faillite.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Hibou77 a dit :

C'est vrai qu'on dépenses en fonction de nos revenus et que le revenu moyen a augmenté passablement d'une génération à l'autre.  D'un autre côté, une fois que t'as rempli ton REER/CELI, qu'est-ce que tu peux faire avec ton argent à part le dépenser.  Au moins, quand les riches font des dépenses folles, leur argent retourne dans la société, en emplois et en salaires.

 

Si tout le monde n'achetaient que le strict nécessaire, il y aurait une méchante augmentation du taux de chômage avec toutes les cies qui feraient faillite.

Puisque les coûts écologiques sont considérés comme des externalités par nos industriels, on refile la facture aux générations futures. On leur refile aussi le problème d'élimination des déchets, car les pays en développement sont écoeurés d'accueillir nos déchets. On vit à crédit, mais on approche de notre limite. 

 

Il y a une grosse différence entre acheter le strict necessaire et consommer de façon plus réaliste. Faut pas oublier que notre système actuel est basé sur la surproduction de façon la moins chère possible. Si on cesse de refiler les externalités à des gens qui sont éloignés de nous dans le temps (nos descendants) et/ou l'espace (les pays pauvres), on devra payer le véritable prix de ce qu'on achète. On consommera moins, mais de meilleure qualité. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

La pression sociale est forte pour consommer.

 

Notre voiture est une Corolla 2005 avec seulement 90,000kms. Il y a peu de rouille dans le bas et elle est très bien entretenue mécaniquement. On n'a pas de paiement de voiture depuis 2009! On va la garder un autre trois ans - minimum. Si ça continue j'aurai seulement eux trois voitures durant toute ma vie. Je n'avait pas de véhicule avant l'age 36 ans car j'étais près du transport en commun au centre de Montréal.

 

Je sais que ma famille et certains voisins trouvent qu'on fait dure avec notre vieux char. Eux ils changent à la fin du bail parce qu'ils veulent bien paraitre. Dans notre cas ce n'est même pas une question d'argent. Je déteste mettre de l'argent sur une voiture. La rue est maintenant rempli de SUV ce qui est tragique et n'est pas cohérant avec les sondages d'opinions sur l'environnement...

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Le Légume Tout-Puissant a dit :

On consommera moins, mais de meilleure qualité. 

 

Ça, ce serait cool !  Surtout que le plastique est une composante essentielle de l'obsolescence programmée, on ferait 2 pierres d'un coup.  Je dois changer de frigo aux ~10 ans, alors que le frigo en métal chez ma grand-mère a plus de 40 ans...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Hibou77 a dit :

 

Ça, ce serait cool !  Surtout que le plastique est une composante essentielle de l'obsolescence programmée, on ferait 2 pierres d'un coup.  Je dois changer de frigo aux ~10 ans, alors que le frigo en métal chez ma grand-mère a plus de 40 ans...

 

Je répare mes electro en écoutants des videos HowTo sur YouTube et en commandant les pièces sur Amazon.

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, marcc a dit :

Je répare mes electro en écoutants des videos HowTo sur YouTube et en commandant les pièces sur Amazon.

 

On a dû changer de laveuse pendant la COVID.  Comme elle était trop lourde pour qu'on soit capable de la monter du sous-sol pour la mettre au chemin pour le ramassage d'encombrants (c'est lourd en tabarnouche une laveuse frontale !), j'ai écouté un vidéo youtube qui expliquait comment la démonter pièce par pièce.  Toute une aventure !  Cependant, je ne sais pas si je me sentirais aussi en confiance de faire du youtube pour réparer un électro.  Surtout quand, en partant, tu ne sais pas trop c'est quelle pièce qui a lâché...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...