Jump to content
Sign in to follow this  
risk2003AD

WATERLOO

Recommended Posts

La croisade continue.

 

L'Empereur va tenter de faire mieux que son illustre prédécesseur.

J'ai les bleus, ça commence bien.

 

Le jeu est une reconstitution historique de la célèbre bataille.

À regarder le plateau de jeu et les forces en présence;

je décidai d'aborder la partie comme un Mémoire44.

 

Le gros des forces Anglaises sont concentrées sur le

flanc gauche et au centre tandis que les Français sont

placés sur les 3 fronts.

 

Je sais qu'historiquement, les Français ont attaqué

par la gauche en premier; ensuite au centre.

Mais si , à la place, je ne ferai qu'occuper les troupes

sur le flanc gauche et au centre tandis que j'avancerai le plus possible

mes forces sur la droite pour ensuite, dans un mouvement tournant;

les prendre à revers.

 

Naturellement, tout ceci doit se faire assez rapidement car

les renforts Prussiens arrivent par la droite à tous les tours sauf

au premier.

 

La partie dure 7 tours (environ une heure)

Les mouvements et les batailles se font

au moyen de cartes. ( pas de dés)

Starcraft n'a rien inventé.

 

Les cartes sont d'ailleurs très claires;

elles vont servir :

-soit pour le mouvement

-soit pour le combat

-ou une action spéciale

 

À chaque tour,

Le joueur Français reçoit 15 cartes bleues.

Le joueur Anglais prend 12 cartes rouges

et rajoutent (s'il y a lieu ) un certain nombre

de cartes Prussiennes (vertes)

 

À notre tour, on peut jouer 5 cartes ou moins

(minimum une carte)

 

Sur le plateau; à gauche, quelques Anglais sont retranchés

dans un bastion nommé Hougoumont.

À la fin de la partie si les Français occupe cette place,

ils auront 5 points de victoire.

Si ce sont les Alliés (Anglais ou Prussien )

ils récolteront 10 points de victoire.

 

Au centre , une autre place forte nommée

La Haye Sainte.

5 points pour la faction qui l'occupera à la fin de la partie.

 

Derrière la colline de Wellington se trouve un petit village

nommé Mt. St-Jean qui vaut 15 points pour les Français

et zéro pour les Alliés.

Finalement, tout au sud, le domaine Plancenoit qui

occupe 3 espaces rapportera 2 points par espace aux alliés

et zéro aux Français.

De plus, la valeur au combat de chaque unitée vaincue

s'ajoutera au total des points.

 

Je dois donc occuper des places précises et tuer le plus

d'Anglais possible.

 

Je suis le plan prévu mais mon ami Anglais me voit

venir 100 milles à l'heure.

La mobilité n'est pas leur première qualité aux armées

de ce temps-là.

Wellington a eu amplement le temps de redisposer

ses troupes avant que je ne commence mon mouvement tournant.

Finalement; accrochage sur le flanc droit.

Mes troupes sont plus fortes et les Anglais se dépêchent

de redéployer une 2eme ligne de défense.

Les Prussiens arrivent.

J'exerce une plus grande pression sur les deux places fortes importantes.

Les Anglais résistent tandis que les Prussiens séparent leur forces

en deux.

Le gros des forces va continuer sur sa lancée de la droite vers le centre

pour tenter de prendre en sandwich mes forces du flanc droit.

Quelques Prussiens se dirige vers le sud pour prendre la place Plancenoit.

 

Mes forces du flanc droit ont disloquées la résistance Anglaise

et s'avance vers le centre, derrière Wellington.

Elle menace de s'emparer de Mt. St-Jean.

 

Tandis que les Alliés concentrent toutes leurs énergies

sur cette menace; j'en profite pour occuper les 2 places fortes.

Fin de partie

 

Pointage=

Les Alliés ont conservé Mt. St.-Jean= zéro

Hougoumont= 5 points pour les Français

La Haye Sainte= 5 points pour les Français

Domaine Plancenoit= les Prussiens ont réussi à occuper

2 espaces ( 4 points )

 

IL y a eu un total de 15 points de forces Francaises tuées

et 27 points de forces Anglaises.

 

Wellington=19 points

Napoléon=37 points

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, les wargames. Que ça a l'air passionnant pour ceux qui en mangent. Ça existe un vaccin pour aimer les wargames? Peut-être si je me faisais hypnotiser?

 

Sans blague, il y a du travail dans la conception de ces jeux et ça a l'air vraiment bon mais pour des raisons mystérieuses, les connections ne se font pas dans mon esprit pour pouvoir bien jouer et apprécier ces jeux-là. Je ne ferais pas un grand seigneur de guerre, ni Empereur...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Denis

Très bon compte rendu RISK, merci! Là ça me tente d'y jouer!! :pouce

 

 

Mike, ce qu'il faut c'est un petit intro (et graduellement tu essaies des jeux plus "heavy"). À chaque partie on explique ce qui c'est bien déroulé, et les choses à éviter. C'est un peu comme les échecs, mais avec plus de couleurs, et très très riche en thème. En fait, le thème est choisi avant la mécanique, soit l'inverse d'un jeu Euro.

 

Battlegroup est un "wargame" léger, et tu semble déjà intéressé par celui là. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur le plateau; à gauche, quelques Anglais sont retranchés

dans un bastion nommé Hougoumont.

À la fin de la partie si les Français occupe cette place,

ils auront 5 points de victoire.

Si ce sont les Alliés (Anglais ou Prussien )

ils récolteront 10 points de victoire.

 

Au centre , une autre place forte nommée

La Haye Sainte.

5 points pour la faction qui l'occupera à la fin de la partie.

 

Derrière la colline de Wellington se trouve un petit village

nommé Mt. St-Jean qui vaut 15 points pour les Français

et zéro pour les Alliés.

Finalement, tout au sud, le domaine Plancenoit qui

occupe 3 espaces rapportera 2 points par espace aux alliés

et zéro aux Français.

De plus, la valeur au combat de chaque unitée vaincue

s'ajoutera au total des points.

 

Est-ce un jeu pour deux joueurs? Si oui je trouve étrange cette façon de compter les points.

 

Un objectif qui permet de faire 5 points aux deux joueurs donne un différentiel de 10 points. C'est-à-dire si je l'ai cela me donne 5 points et lui l'a pas, cela ne lui donne pas 5 points.

 

Un objectif qui permet à un joueur de faire 15 points et ne donne rien à l'autre donne un différentiel de 15 points. On pourrait en faire un objectif qui donne 7.5 points aux deux joueurs et cela donnerait le même résultat.

 

Pourquoi avoir ces deux approches qui reviennent au même? Essayer de tromper les joueurs?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Est-ce un jeu pour deux joueurs? Si oui je trouve étrange cette façon de compter les points.

 

Un objectif qui permet de faire 5 points aux deux joueurs donne un différentiel de 10 points. C'est-à-dire si je l'ai cela me donne 5 points et lui l'a pas, cela ne lui donne pas 5 points.

 

Et si personne l'a, est-ce que t'as encore un différentiel de 10 points ? :nosefinger

 

Un objectif qui permet à un joueur de faire 15 points et ne donne rien à l'autre donne un différentiel de 15 points. On pourrait en faire un objectif qui donne 7.5 points aux deux joueurs et cela donnerait le même résultat.

 

Pourquoi avoir ces deux approches qui reviennent au même? Essayer de tromper les joueurs?

 

Souvent, dans les bons wargames, le ou les designers décident de laisser le champs libre à la simulation historique (tu peux refaire l'histoire) mais placent des incitatifs pour que le déroulement historique y soit encore présent.

En ayant un endroit si payant en point, le designer s'assure que y'a beaucoup d'armées virtuelles qui vont s'y frotter.

 

La job de designer dans un bon wargame, c'est de trouver justement une façon d'inciter à ce que les évènements historiques se reproduisent, mais pas de les forcer en ayant un règlement con qui te force à envahir un endroit au tour 4, genre.

 

Historiquement, prendre Mt-Saint-Jean était surement primordial pour les français, mais quand tu fais de l'abstraction et que tes batailles tombent en 2 dimensions, il faut que tu retrouves quelques choses pour remettre justement de la valeur aux endroits important.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et si personne l'a, est-ce que t'as encore un différentiel de 10 points ? :nosefinger

 

Ben dans ce cas, peu importe la méthode c'est zéro pour tout le monde.

 

La job de designer dans un bon wargame, c'est de trouver justement une façon d'inciter à ce que les évènements historiques se reproduisent, mais pas de les forcer en ayant un règlement con qui te force à envahir un endroit au tour 4, genre.

 

Historiquement, prendre Mt-Saint-Jean était surement primordial pour les français, mais quand tu fais de l'abstraction et que tes batailles tombent en 2 dimensions, il faut que tu retrouves quelques choses pour remettre justement de la valeur aux endroits important.

 

Je comprend cela, mais mon point est pourquoi présenter deux méthodes de calcul qui reviennent au même, alors qu'une seule aurait suffit. En design, moins c'est plus. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je comprend cela, mais mon point est pourquoi présenter deux méthodes de calcul qui reviennent au même, alors qu'une seule aurait suffit. En design, moins c'est plus. :)

 

Dans ce cas-ci, je dirais que c'est parce que historiquement, les alliés n'avaient rien à foutre du petit village, ce qui se traduit par une absence de points pour eux s'ils occupent le village. Ça colle plus au thème comme ça, et au diable les designs plus élégants à l'allemande (mais surtout les moitiés de point!). ;)

 

Bon résumé Risk. :cooldude

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Denis
Ça prend combien d'années pour devenir pro comme Marc :P

Une partie pour apprendre les cartes, ensuite tes chances sont aussi bonne que les siennes ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ça prend combien d'années pour devenir pro comme Marc :P

Une partie pour apprendre les cartes, ensuite tes chances sont aussi bonne que les siennes ;)

 

Hep, oh la! On dévoile pas mes meilleurs stratégies là! Non mais.... :laughingdude

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Denis
Un objectif qui permet à un joueur de faire 15 points et ne donne rien à l'autre donne un différentiel de 15 points. On pourrait en faire un objectif qui donne 7.5 points aux deux joueurs et cela donnerait le même résultat.

 

Pourquoi avoir ces deux approches qui reviennent au même? Essayer de tromper les joueurs?

En un mot: Incitatifs

 

Dans tout combat, chaque "équipe" as un objectif à atteindre, et dans la plupart des cas, il y en a plus d'un objectifs (primaire, secondaire, tertiaire, etc), qui on donc des valeurs "militaire" différentes.

 

Les Alliés commencent déjà la partie avec l'objectif Français en main (sinon les Français aurait été ailleurs), donc leurs donner des points pour ça n'a pas de bons sens, ce n'est plus un objectif pour eux. Mais, ça serait surement une position clé pour l'autre côté (coline qui surplomb les lignes enemies, donc excellente position pour les canons, etc.)

 

Dans le cas de Napoléon, la quantité de point est représentative de l'effort requis (division de ces unités, les Alliés reçoivent des renforts dans ce coin là, etc.)

 

Et comme chaque joueur a un objectif de l'autre côté du plateau, c'est certain qu'il ne resteront pas sur leurs positions. Faut pas appliquer la correction négative si un joueur décide de ne pas aller pour l'objectif "A" mais prend l'objectif "B".

 

Comme l'indique Columbob, ce n'est qu'une bataille, et des valeurs sont placé pour indiquer l'importance historique et/ou situationnelle.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je comprend cela, mais mon point est pourquoi présenter deux méthodes de calcul qui reviennent au même, alors qu'une seule aurait suffit. En design, moins c'est plus. :)

 

Dans ce cas-ci, je dirais que c'est parce que historiquement, les alliés n'avaient rien à foutre du petit village, ce qui se traduit par une absence de points pour eux s'ils occupent le village. Ça colle plus au thème comme ça, et au diable les designs plus élégants à l'allemande (mais surtout les moitiés de point!). ;)

 

Bon résumé Risk. :cooldude

 

Ouaipe, ça ressemble à ça c'que j'essayais d'expliquer. Merci Cédric.

 

J'aurais pas utiliser "...et au diable les designs plus élégants à l'allemande..." parce que c'est vraiment une question de gout.

Surtout quand tu parles de wargame.

 

Et merci beaucoup risk2003AD pour le résumé: j'ai maintenant le gout d'allez voir c'te fameux jeu: j'ai été très déçu par d'autres jeux Napoléoniens, mais celui-ci semble réussi comme jeu.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Denis
Hep, oh la! On dévoile pas mes meilleurs stratégies là! Non mais.... :laughingdude

Après une partie, Mike devrait être en mesure de voir l'importance des frappes aériennes, donc des portes avions. Comme c'est un jeu de cartes, même les nouveaux en "wargame" savent qu'il existe des "combos", donc c'est plus accessible/facile à assimiler. S'agit simplement de comprendre les valeurs relatives. ;)

 

C'est plus un jeu de gestion de cartes et de combos quand même :D

 

Côté wargame, celui-ci (Battlegroup) est léger, car il n'y a pas de maneuvres, donc pas de "bottle neck" (entonoires?), donc pas de position/terrain qui peuvent avoir une valeur tactique et/ou stratégique plus importante. Tout est dans les cartes, même le système de pointage ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...