Jump to content

Happytchou

Membre
  • Posts

    437
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Happytchou

  1. @Hibou77, tu vois, c'est comme ça comme fait... Des questions précises et des choix précis... sans équivoque Juste pour vous faire sourire un peu Bonne soirée !
  2. À quoi tu t'attendais ? La question est presqu'autant précise que celle de 1995. Ça dépend du type de jeu, du type de joueur, de l'heure à laquelle on est rendu à jouer... Dans un jeu de guerre, il ne peut y avoir qu'un gagnant... ou que des perdant car un bris d'égalité c'est comme perdre Au Monopoly... oublies ça, que des tricheurs ou trop de règles maisons Même chose au Scrabble... dans mon dictionnaire ça existe Même pile ou face est "broken", ah ben là, on fait un 2 de 3, pis un 3 de 5... Puis t'as les "rewind", si j'avais fait ça, je gagnais... Trop de jeux ("surconsommation"... ouf..), trop de règles, trop de cas d'espèce Peu importe, un bris d'égalité reste un demi succès/échec
  3. Je ne sais pas si on compte cela comme un bris d'égalité mais jouer à Himalaya (2004), c'est un peu ça tout le long. À la fin de la partie on élimine les joueurs selon les critères (partie à 4 joueurs) Elimination du joueur ayant le – de pts religieux (si égalité celui qui a le – de stupas si encore égalité le – de yacks). Elimination du joueur ayant le – de pts politique (si égalité celui qui a le – de pions délégation si encore égalité le – de yacks). Le vainqueur est celui qui a le + de yacks (si égalité celui qui a le + de politique, puis, éventuellement, le + de religieux. Donc, tu joues tout le temps comme si un éventuel "bris d'égalité" arriverait. Et bien que ce soit connu et en soit l'objectif du jeu, je trouve cela moyen d'être éliminé du décompte final pour un pion. Ça fait mal. Je préfère les jeux avec des points, au moins, tu peux te comparer d'une fois à l'autre et entre joueurs. Tu peux même t'améliorer. Mais de manière générale, je trouve que les bris d'égalité sont trop hasardeux à moins que tu joues souvent au même jeu. Lors d'une simple partie avec un nouveau jeu (ou un qui ne sort pas souvent) et tout ce que tu dois faire pour gagner tes points, perdre parce que l'autre à un dollar de plus, pas terrible. Surtout si lui aussi ne se préoccupait pas des conditions de bris d'égalité. Il y a bien entendu certaines exceptions dépendant des jeux. Au final, si en F1 deux pilotes arriveraient en même temps, au micron de centième de millième de millimètre près au fil d'arrivée, est-ce celui qui aurait le plus de carburant qui gagnerait ? Les pneus moins usés ? Ça serait du grand n'importe quoi (oups, je ne suis pas la F1, peut être est-ce déjà le cas). Même aux olympiques ils peuvent se partager la victoire. Donc, en tant que "simple joueur" , ça me va très bien de partager une victoire. Je me suis diverti en bonne compagnie, c'est ma victoire
  4. Ah oui, si tu n'es pas capable de prendre une carte sur la table sans la plier en deux, dis-le, on va te la passer avec joie. Apprends à lancer tes dés pour qu'ils restent en face de toi, pas à l'autre bout de la table, pas sur le sol, pas pour en relancer un....
  5. Ça, j'ai beaucoup de misère... Écoutes l'explication et prends en note tes questions. Si elles ne sont pas répondues à la fin de l'explication, c'est soit que j'ai mal expliqué, soit que j'ai oublié quelque chose Ça va me faire plaisir de corriger ou d'éclaircir les points en question à la fin. C'est juste que pour comprendre un jeu, souvent il faut une séquence et quand tu poses ta question sur un point qui sera traité à la fin, tu risques de mélanger tout le monde. Quand j'explique et que tu connais le jeu, n'explique pas en même temps que moi, prend un café, lis d'autres règles, la FAQ peu importe, n'interromps pas l'explication à moins que je ne sois en erreur. C'est le seul cas où tu DOIS m'interrompre. Et si tu parles pendant l'explication, ne te surprend pas si tout le monde te répond "il l'a dit tout à l'heure, c'est comme ça que....". Écoutes, sinon, tu ralentis le groupe. Je me suis "tapé" les règles, la compréhension, les vidéos, les forums, la FAQ, Ça mérite un peu de ton attention.
  6. C'est plate, je cherchais le terme français pour cette expression et je me souviens d'avoir vu ici quelque part une traduction parfaite. Mais ma mémoire fait défaut, et mon clavier ne voulait pas faire une recherche
  7. Donc il y a trop de musique, trop de films, trop de séries? Trop de livres? Trop de resto? Trop d'autos différentes? Trop d'hommes, trop de femmes Ça complique vraiment trop mon cerveau, je vais faire de l' "Analysis Paralysis"
  8. , pour moi, 10/5 ça donne 2, donc pas vraiment le top
  9. Moi, ce que j'aime de tes notations, c'est que ça aurait pu être un 10 mais tu notes seulement sur 5
  10. Moi je dirais qu'ils ont simplement évolués, comme nous. Pour faire une analogie (parlant de mécanique ), est-ce qu'une Honda Civic 1982 à combustion interne est meilleure qu'une Honda civic électrique 2022 ? Hum, certains ne jurerais que par le second et d'autres par le premier. Nous nous sommes habitués au confort des habitacles de nos voitures, volants chauffants, sièges chauffants, détecteur de çi, de ça, l'espace... Mais si nous enlevons tout le flafla, ça reste un moyen pour partir du point A vers le point B. Tiens, ça me fait penser à "Ticket to ride", "Kanban" et plein d'autres. Nous avons évolué au fil des changements et comme pour tout, chacun de ceux-ci est entré dans notre baggage ludique. Ce n'est pas parce que les standards ont évolués que nous ne pouvons pas apprécier les qualités de ce qui c'est fait autrefois. Comme je pense qu'on ne peux comparer objectivement les modèles de Civic précités, je pense qu'on peux apprécier une Mustang Shelby GT500 2022 tout comme un modèle 1969 (un classique). Mais il reste un autre problème, aujourd'hui, l'information est plus accessible et nos milliers de parties derrière nous nous dictent comme un petit ange au creu de l'oreille si un tel jeu a du potentiel pour nous. Contrairement à mes débuts où je pouvais acheter plusieurs jeux, les esssayer et en trouver des "bof" à travers le tas, aujourd'hui je consulte beaucoup avant d'acheter (la plupart du temps). Donc, nous n'évaluons que des jeux pour lesquels nous avons un intérêt cela apporte donc un biais dans notre perception. Est-ce que ça veut dire que les autres sont mauvais, je ne crois pas. Ça veut juste dire que nos goûts se sont préciser avec le temps. Et c'est pour cette raison, selon moi, que lorsqu'on rejoue à un vieux jeu pour lequel nous avions un bon souvenir, il arrive de le trouver moins bon. Nous le comparons avec nos goûts mise-à-jour. Donc est-ce que les jeux étaient meilleurs avant... Je pense que de répondre à cette question est une question de nostalgie, comme pour bien des sujets (musqiue, ah les années '80) Reste qu'un bon jeu avec de bonnes règles/mécaniques, quelque soit l'année, aura plus de chance de rester bon malgré l'évolution du hobby.
  11. Le certificat est expiré me dit mon navigateur internet. Ce qui fait que je navigue sur un site "dangereux" selon Chrome.
  12. J'aime l'idée car ça fait un ratio assez rapide pour savoir si tu vas l'acheter. Par contre, suivant cette logique, un jeu qui durerait 4 heures aurait plus de chance de se voir acheter Pour les besoins, le calcul initial : Dans ton exemple, 150$ / 6$ heure = 25 / 0.75 (45 minutes sur 60 minutes) = 33.3 donc ton 34 fois. Pour le jeu de 4 heures Donc un jeu de 150$ / 6$ heure = 25 / 4 h = 6.25 donc environ 7 fois. Ou à l'inverse 1 jeu à 20$ de 15 minutes Donc un jeu de 20$ / 6$ heure = 3.33 / 0.25 h = 13.33 donc environ 14 fois. C'est sur que ça ne doit pas être le seul critère car même si on sait que ça ne prendrais que 7 fois pour être "rentable", les occasions pour sortir un tel jeu de 4 heures vont arriver pas mal souvent que celles pour celui de 15 minutes. Mais effectivement, je pense qu'il est bon de se mettre des gardes-fous car notre passe-temps/passion peux devenir envahissant... 1 pièce, 6 Kallax plus tard... et une quantité de carton... ouf.
  13. Effectivement, je n'ai pas pris le temps de bien faire mes calculs. Plus on joue, plus le coût tend vers 0 sans jamais être 0 ou négatif. Il faut donc jouer plus encore.
  14. Wow, même pas eu le temps de créer mon sujet à part que plein de réponses dans l'autre y était déjà....
  15. Dans un autre sujet, je voyais ces commentaires. Ne voulant pas polluer le sujet en question, je met donc ma réflexion ici Hum, je n'oserais pas dire que ce n'est pas correct mais... Dans vos deux exemples vous essayez de mettre un coût horaire sur une activité. 1. Coût horaire par activité (peu importe le nombre de participant) Si nous avons un jeu à 100$ et que je fais 2 parties de 2 heures 2 parties x 2 heures = 4 heures 100$ jeu / 4 heures = 25$/heure On comprend que plus on joue, plus le coût baisse Donc, si je joue 20 heures le coût de reviens sera de 5$/heure et si le joue 200 heures c'est le jeu qui me paie (ou vous pouvez dire que c'est gratuit). Vous comprendrez que le coût de l'activité ne peux se calculer ainsi car ce faisant tout deviendrait gratuit. 2. Coût par heure (peu importe le nombre de participant) Faisons un petit calcul, par exemple, je suis un employé au salaire minimum (avant impôt en plus) Nous avons 24 heures par jour Je travaille 8 h @ 15$ Donc 8x15 = 120$ 120$/24=5$ Donc chaque heure de ma journée me rapporte 5$. Si je joue une partie de 2 heures, je viens d'investir l'équivalent de 10$. Si le jeu me coût 100$, il me faudra 20 heures de jeu pour le rentabiliser. Et si au lieu d'être au salaire minimum je fais 50$/h Je travaille 8 h @ 50$ Donc 8x50 = 400$ 400$/24=16.66$ Donc chaque heure de ma journée me rapporte 16.66$. Vous comprendrez que plus mon salaire est élevé, plus je vais rentabiliser le jeu rapidement. La même partie me permettrait l'équivalent de 33.32$. Donc pour un jeu de 100$ il me faudrait environ 6 heures de jeu. Mais est-ce vraiment cela ? Pour la première option je comparerais cela à une sortie/activité de couple ou entre amis/famille où vous ramassez la facture. Ne pas considérer le nombre de personne donne un coût de reviens très élevé. Par exemple, un Repas à 25$ (coût avant la pendémie), Nombre de personne 4 donne un coût de reviens de 100$. C'est juste 1 Repas comme c'est juste une partie. Pour moi, bien que le repas me coûte 100$, il est faux de dire que son coût de reviens est 100$ car il y a une différence entre y aller seul et à plusieurs. C'est la même chose pour un jeu. Si je ne fais que des parties solo, il faudra beaucoup plus de parties pour rentabiliser ce jeu. Le fait de partager la partie à plusieurs est le même principe que de partager l'activité "repas" à plusieurs. Bien que ce soit moi qui paie, on est 4 à en profiter. Et si dans un élan d'équité je demandais de partager la facture, ça me reviendrait à 25$ par personne. Mais si je répète l'expérience est-ce toujours le cas ? Et bien non, car avec un jeu, le coût d'acquistion ne se répète pas. Et nous avons vu que plus on joue, plus le taux horaire diminue jusqu'à être gratuit, ce qui est également faux. Pour l'option 2, poussons plus loin le raisonnement... Si vous ne considérez pas les autres joueurs c'est comme dire que leur temps est gratuit, que eux ne rentabiliseront jamais le temps passer à jouer, à vous écouter énumérer les règles et autres directives. Le temps est une denrée limitée pour tous, parlez-en à vos conjoint/conjointe ou à un avocat. Allons soyons généreux, 2 avocats, c'est sur que c'est sur que c'est le même prix... Si vous faites un réunion au bureau à 10 personnes pendant 1 heure vous ne pouvez pas considérer seulement votre salaire car c'est juste 1 "réunion" (comme 1 partie). Il faut prendre l'ensemble des taux horaires de tous, faire une moyenne pour obtenir un coût de reviens de cette rencontre. Donc ne pas considérer les autres personnes induit également une erreur dans le calcul. Et le facteur FUN lui ? Oups... Malgré tout ce que je viens de dire, je pense malgré tout qu'il manque un paramètre... pour venir encore plus compliquer un calcul... le facteur FUN. Mettre un prix sur une expérience plaisante versus sur une attroce n'est pas la même chose. Et cette expérience dépend de plusieurs conditions tellement variables. Comment je peux considérer rentabiliser un jeu si je le trouve médiocre et que je n'ai pas de fun à y jouer? (réponse: en le vendant) Le bon calcul, existe t'il ? Je ne pense pas. Je crois en effet que chacun a sa propre évaluation de ce qui est rentable ou non pour lui. Pour moi, un jeu qui est "rentable" est celui que je peux sortir et jouer plus d'une fois et ce, peu importe son coût d'acquisition. Malgré tout si on tient vraiment à y mettre un coût, je pense que le taux horaire effectif de ma journée est plus près du coût que je suis près à mettre. En effet, moins je gagne un salaire élevé plus acheter un jeu dispendieux sera difficile à rentabiliser ce que démontre cette méthode. Et vous, vous en pensez quoi ?
  16. Hum, bien que j'adore ce jeu, je ne le considère pas comme un jeu sans hasard. Oui, on connait les 8 tuiles en jeu, on connait également les objets mais ceux-ci sont révellés seulement au cours de la partie et non pas lors du "setup". Pour moi, lorsque que je révelle une tuile de l'adversaire, j'ai une chance sur quatre de savoir laquelle. Et 1 sur 4, pour moi, c'est du hasard.
  17. Zut, j'ai déjà ça en FR mais juste les sleeves des 2 jeux peuvent valoir le prix demandé La Granja - 66 cartes Oh My Goods - 110 cartes + Oh My Goods - Longsdale in Revolt - 88 cartes 264 Sleeves, donc environ 6 paquets de 50 sleeves premium (option personnelle) et vous avez les jeux en BONUS
  18. Coffee Traders Comme on peut voir, dans ma sélection depuis la début, que des petits jeux rapides
  19. Food Chain Magnate entrerait dans cette catégorie dans ce cas. Tous les choix sont connus, on sait ce que les autres joueurs ont acquis, il ne reste qu'à estimer la stratégie des autres joueurs.
  20. J'avais juste envie de dire, normal, c'est un 2008. Il aurait fallu l'essayé cette année là! Je ris mais il est également sur ma tablette en attente....
  21. Sinon, elle va se retrouver avec quelqu'un chez elle en train de compter toutes les pièces d'un jeu pour voir s'il est complet (voir autre post "marketplace")
  22. Je constate que plusieurs, comme moi, ne considère pas la valeur de leur collection comme un héritage potentiel. J'ose même pas imaginer quelqu'un qui ne joue pas hériter de ça et voir la montagne de règles à lire ou vidéo de "review" pour voir si un jeu a du potentiel. Pour moi, acheter un jeu et le jouer, c'est comme un bon souper dans un bon restaurant où je prend la facture. On a du plaisir et on ne regarde pas l'argent qui part. La différence, je peux en profiter encore et plus longtemps. **Hummm, ça peux-tu remplacer un souper de St-Valentin?** (dans me tête seulement) Je me rappelle des jeux de mon enfance, qu'aujourd'hui nous avons de la misère à trouver. Je crois que quand viendra le temps, il va y avoir un déluge de "classique" dans le hobby. Si nous avions 10 à 20 jeux dans le temps, c'était beau. Avec nos collections, ayoye!!! **Oui oui, dans le temps, vous savez, marcher sur les genoux, dans 5 pieds de neige pour aller à l'école pis avoir juste une orange à Noël J'ai pas connu ça quand même**
  23. Contrairement à @Hibou77 avec son post "marketplace" où l'on peut rire un peu, ce sujet est un peu plus... soyons gentil, terre à terre. On vieilli tous (trop vite). La question est : s'il vous arrivait quelque chose de grave (accident, maladie ou décès) où profiter de votre collection ne serait plus possible, avez-vous avisagé quoi faire de votre collection? Ma collection compte environ 850 titres et près de 400 extensions, le tout dans plusieurs Kallax. Je ne suis pas de ceux qui vend ses jeux donc, elle continue à prendre de l'expansion mais à un rythme beaucoup moins soutenu qu'à mes débuts. De plus, je ne crois pas que ma conjointe calcule le même montant que moi dans celle-ci , surtout avec le prix de jeux de ces temps-ci (mon premier "Aventuriers du rail" m'a couté 40$ neuf, 70$ aujourd'hui). Ma conjointe et moi avons sensiblement le même âge bien qu'elle soit plus vieille de 2 ans . Elle aime jouer mais vraiment là (Kanban, Imperial Steam, FCM) avec un peu d'AP mais on n'est pas pressé. Par contre, je ne pense pas que ça continuerait si le cas arrivait. Donc mon questionnement, n'ayant pas d'enfant, est : que vais-je faire de celle-ci (pas de ma conjointe, de la collection, je parle de la collection ) dans un tel cas? - La donner à un organisme ludique communautaire - Laisser le soin à une autre personne qui n'en connait peut être pas la valeur de vendre celle-ci - La vendre pendant qu'il en est encore temps Je suis en réflexion.... et là je me dis : "Arrête de penser pis joue à la place "
×
×
  • Create New...