Jump to content

Hibou77

Membres
  • Content Count

    2,887
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    150

Hibou77 last won the day on April 7

Hibou77 had the most liked content!

7 Followers

About Hibou77

  • Rank
    Membre "Incurable"
  • Birthday February 12

Contact Methods

  • Website URL
    http://directionjeux.hibou.qc.ca

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Lévis
  • Interests
    Chercher de nouveaux jeux, acheter de nouveaux jeux et parfois même jouer à ces jeux.

Recent Profile Visitors

9,837 profile views
  1. Au moins, le format de reddit se prête à des messages plus étoffés. Des messages de plus de deux phrases sur Facebook, c'est rare..
  2. Je te trouve pas mal pessimiste. Ça te donne peut-être cette impression parce qu'il y a plus de monde dans le hobby, mais est-ce qu'il y avait beaucoup plus d'activité sur le forum il y a dix ans qu'aujourd'hui ? Pas si sûr. Il y a des vieux de la vieille qui viennent toujours faire leur tour, certain contribuent encore, d'autres viennent juste lire ce qui s'écrit. Il y a du monde qui s'en va, des nouveaux qui s'inscrivent... Je ne crois pas que c'est la fin des forums simplement parce que les forums s'adressent à une clientèle différente que les réseaux sociaux à la reddit, facebook, instagram, etc. Le fait qu'il y ait moins de monde sur les forums crée aussi un meilleur esprit de communauté. On n'entend pratiquement plus parler des IRC et pourtant c'est quelque chose qui est encore utilisé par des centaines de milliers de personnes dans le monde. Bref, chaque personne choisit le moyen de communication qu'elle préfère. Et perso, pour discuter de boardgames avec d'autres passionnés du Québec, les dragons c'est pas mal ce que j'ai trouvé de mieux. Il y a pas grand place ailleurs que les discussions sont mieux organisées qu'ici. D'un autre côté, c'est sûr que pour parler spécifiquement de RPG et de Wargaming, tu trouveras peut-être pas la masse critique ici...
  3. Le premier mot qui me vient en tête quand j'entends Martin Wallace, c'est "emprunt". C'est un mécanisme présent dans plusieurs de ses jeux parce que c'est un concept qui colle avec son thème fétiche de révolution industrielle. Malheureusement, tout comme dans la vraie vie, je considère un dette comme une sorte de prison (et non comme un outil de développement). Cette conception que j'ai nuit grandement à mon appréciation des jeux comportant cette mécanique d'emprunts à rembourser. Il a toutefois quelques bons coups à son actifs. Mon classement 1 - London : Mon préféré de Wallace. Le fait que je puisse bien performer tout en évitant de faire des emprunts n'est pas étranger à sa position dans mon classement. J'aime bien la partie engine building. Si vous avez la première édition, ça vaut la peine d'upgrader à la seconde. 2 - A Few Acres of Snow : J'aime sa combinaison d'area control et de deck buidling. 3 - Age of Industry : Je le préfère à Brass parce que plus streamliné et que les parties sont plus serrées entre joueurs ayant des niveaux d'expérience différents (comparativement à Brass). 4 - Brass : Quand même un bon jeu ! J'aime beaucoup la mécanique qui fait qu'on peut utiliser les bâtisses des autres joueurs (et vice-versa). 5 - Hit Z Road : J'aime le thème un peu méta de ce jeu : "De quoi aurait l'air un jeu de société dans un monde post-apocalyptique". Mais pour le gameplay tel quel, c'est tombé à plat. 6 - Steam : Trop coupe-gorge à mon goût. Passer la game à calculer où et comment les autres joueurs peuvent dépenser leur argent pour pouvoir estimer combien miser pour éviter de se faire couillonner, c'est pas ma tasse de thé. 7 - Steam Barons : Pour finir plus bas que Steam, un seul moyen : prendre Steam et lui adjoindre une autre mécanique que j'aime rarement comme du contrôle d'actions (shares).
  4. "You find that when you have been designing for a number of years that there is little mystery left in designing a game. Most German style games fit the same model, you have resources of some kind, you are aiming to convert them into victory points, and you have a set of mechanisms to create decisions in how you convert them. The other common model is the race game. I find I spend most of my time coming up with ways to make players think about how to convert their resources - that's game design in a nutshell!" Bio : Designer anglais né en 1962 au Royaume-Uni. Il a étudié en sciences humaines (histoire) et a obtenu un certificat d'enseignement. Il est aujourd'hui un éditeur/designer à temps plein. Contrairement à plusieurs designers euro contemporains, il commence toujours à concevoir ses jeux autour d'un thème puis cherche ensuite à développer des mécaniques qui favoriseront l'immersion du joueur dans celui-ci. Quelques-unes de ses créations: Age of Steam (2002), Princes of the Renaissance (2003), Brass (2007), Automobile (2009), Steam (2009), London (2010), A Few Acres of Snow (2011), Brass Birmingham (2018).
  5. Days of Wonder ont décidé de rendre disponible une version Print'n Play du récent Corinth ! Suffit d'imprimer et de laminer (pour sauver des arbres). Sinon, tout ce qu'il vous faut, c'est une douzaine de dés (9 blancs et 3 d'une autre couleur) https://drive.google.com/drive/folders/1juhTYboh6Qoh3ENwl07tYrY_lu1gKG5g Plusieurs autres éditeurs ont aussi publiés des jeux et scénarios gratuits. À voir ici : https://boardgamegeek.com/geeklist/271049/publisher-covid-19-response-offers-free-stay-home
  6. Ça sent bon la lavande ! Ah que veux-tu, ici au Québec, on a de la classe. Pas pour rien que le monde se sont fait des réserves de papier toillette. Mourir d'accord, mais alors que ce soit les fesses bien propres !
  7. Nous avons ici un homme de culture Par contre, je doute fort que ce masque m'offre une protection N95...
  8. Petite suggestion pour peut-être davantage apprécier ta prochaine partie : des player mats ! C'est à mon avis une lacune criante du jeu. Heureusement, il en existe plusieurs dans la file section sur BGG. Il n'y en avait aucune en français alors j'en ai pris une en anglais que j'ai françisé. Juste à imprimer ça sur du 8.5 x 11 et tu en donnes une (laminée ou pas) à chaque joueur. Ça indique les points pour chaque type de tuiles et quelles tuiles jeter/conserver entre les rounds (les x rouges). RA.pdf
  9. Est-ce que ce serait agréable à jouer avec du monde qui ne lisent pas vraiment l'anglais ?
  10. Pas un gros mois en terme de nouveautés de mon côté. En fait, j'en ai reçu plusieurs, mais j'sais pas, on dirait que j'avais juste pas le goût de sortir pour aller jouer. 😷 Bref... Architects of the West Kingdom : Age of Artisans (3/5) : Je n'avais pas rejoué depuis ma première partie aux JAB l'an passé. À l'époque, je n'avais pas été impressionné. Je me suis prêté à l'exercice de nouveau pour voir si la nouvelle extension allait améliorer mon opinion. Mettons une chose au clair, je déteste toujours autant la mécanique d'acquisition de ressources et la prison ! Mais l'extension ajoute des cartes pour booster ses personnages et ses bâtisses. Je crois que ça rend le jeu meilleur (un peu). Wingspan : European Expansion (5/5) : Première partie avec l'extension. Les nouveaux pouvoirs ajoutent de la variété, tout comme les nouveaux objectifs de fin de manches. Autre point positif, ça ne dénature pas le jeu, ni ne l'allonge. Cependant, je ne suis pas sûr que je vais embarquer dans les prochaines extensions (à moins que ce soit seulement de petits paquets de cartes oiseaux supplémentaires). Three Dragon Ante Legendary Edition (4/5) : J'avais joué à l'original dans une autre vie et j'en avais de bons souvenirs. J'ai acheté cette nouvelle édition sur un coup de tête. C'est exactement comme je me rappellais : un bon jeu de carte style beer & pretzels avec beaucoup de revirements de situations. The Taverns of Tiefenthal (4/5) : J'étais très méfiant parce que j'aime Très futé, n'aime pas les Charlatans et déteste The Mind (du même auteur). J'ai trouvé ça bon, mais il faut être prêt à accepter une dose de hasard plus grande que dans les autres jeux de dice-drafting. T'as beau piger un combo de la mort, si les dés qui passent devant toi ce tour là ne fittent pas, ben comme disent les français, t'es baisé jusqu'à l'os ! (ils disent ça, non ?)
  11. Le problème, c'est que quand le monde plongent à la découverte du passé, c'est pour y découvrir les Classiques Légendaires (tm). Conséquence directe : de nouvelles reviews couvrant de vieux jeux ayant déjà été abondamment couverts. Comme élément de preuve, voici des données tirées de BGG : Acquire (1964) - 51 reviews Catan (1995) - 174 reviews El Grande (1995) - 39 reviews Tigris & Euphrates (1997) - 76 reviews For Sale (1997) - 75 reviews Bohnanza (1997) - 97 reviews Elfenland (1998) - 25 reviews Ra (1999) - 68 reviews Tikal (1999) - 36 reviews Carcassonne (2000) - 226 reviews Puerto Rico (2002) - 115 reviews Ticket to Ride (2004) - 194 reviews Je veux dire, oui faites des critiques de vieux jeux, mais svp que ce soit pour nous faire découvrir des trucs moins connus !
  12. Qu'il y ait le nom de Klaus sur la boîte ne m'irrite pas trop, après tout, on se sert du branding de son jeu alors et c'est normal qu'il y ait partage des royautés (on s'entend que c'est plus le nom Carcassonne que le nom Klaus-Jürgen Wrede qui fait vendre) . Par contre, si Klaus est listé comme l'un des designers du jeu sans avoir participé au design, là c'est pas très éthique. Ça fait un peu ghost writer...
  13. Avec la quantité de jeux qu'il sort à chaque année, je trouve Knizia difficile à cerner. Il y a un peu d'excellent, beaucoup de bon et encore plus de crap. Il a été à son peak dans la décénnie 1990; ses meilleures années semblent derrière lui. C'est rare que l'annonce d'un nouveau jeu de Knizia va m'exciter mais il reste toujours sur mon radar et si je vois qu'une de ses nouvelles créations crée un buzz, je l'essaierai avec plaisir ! Mon classement : 1 - Ra : J'aime pas trop les jeux d'enchères en général, mais celui-là, oh bo-boy qu'il est excellent ! Probablement parce que le nombre de mises possibles est restreint ce qui en fait un jeu moins calculatoire. 2 - Lord of the Rings (co-op) : C'est vrai que la popularité des jeux co-op a vraiment explosée à partir de Pandémie (2008), mais j'apprécie davantage ce LOTR sorti 8 ans plus tôt. 3 - Amun-Re : Pour un jeu de 2003, je trouve qu'il ressemble étrangement à plusieurs jeux qui sortent de nos jours. Un design précurseur, quoi ! 4 - Blue Moon City : Ça ne fait rien d'excitant mais ça le fait bien. 5 - The Quest for El Dorado : Une incursion correcte dans le monde des deck builders, mais les parties ne sont pas assez serrées à mon goût. 6 - Lord of the Rings The Confrontation : Stratego avec un thème. 7 - Lost Cities : Quand quelqu'un me demande une suggestion de jeu pour jouer avec sa blonde qui est pas trop gameuse, c'est toujours le premier jeu qui me vient en tête. 8 - Keltis : Un Lost Cities pour 3 ou 4 joueurs. 9 - Battle Line : Jeu de confrontation qui coule bien avec un facteur chance juste assez présent pour être agréable. Je joue cependant avec les règles de Schotten Totten. 10 - Tigris & Euphrates : J'aime bien, mais ça me fourre tellement que les pièces des joueurs se distinguent par leur symbole plutôt que par leur couleur ! 11 - Modern Art : Le groupthink dans mon groupe faisait en sorte que les enchères finissaient toujours à (maxbid - 1). 12 - Samurai : Simple, mais trop abstrait à mon goût. 13 - Korsar : Je l'ai découvert dans sa version "Loot". Un des premiers jeu que je me suis acheté par moi-même. C'était bon... à l'époque. 14 - Whoowasit? : Un bon souvenir vu que c'est le premier jeu co-op que j'ai joué avec ma fille. 15 - Blue Moon Legends : J'ai trouvé le gameplay de ce "classique" vraiment trop random. 16 - Master Gallery : J'ai pas trop de souvenir de celui-là, bref ça devait pas être rien de mémorable. 17 - Camelot : Big bada-bof ! 18 - Age of War : Un Yahtzee qui prend une éternité à jouer.
  14. "When playing a game, the goal is to win, but it is the goal that is important, not the winning" Bio : Designer allemand né en 1957. Doctorat en mathématique. Travaille comme directeur des opérations dans une banque au Royaume-Uni jusqu'en 1997, année où il devient designer à temps plein. Prolifique, il a plus de 500 jeux publiés. Quelques-unes de ses créations: Modern Art (1992), Medici (1995), Tigris & Euphrates (1997), Through the Desert (1998), Samurai (1998), Ra (1999), Lost Cities (1999), Lord of the Rings (2000), The Quest for El Dorado (2017).
×
×
  • Create New...