Jump to content

Phoenixio

Membres
  • Content Count

    3,953
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    36

Everything posted by Phoenixio

  1. Avec tous les commentaires sur Tapestry, comme quoi c'est bon mais débalancé, j'aimerais bien essayer... Histoire vécue: j'ai longtemps été playtester pour Summoner Wars, et quand j'ai rejoin l'équipe, les Fallen Kingdom étaient déjà considérés comme débalancés, du côté faible... Pourtant dans mes mains, cette faction était terrifiante, et mon taux de victoire, même contre les factions fortes ou contre la stratégie supposément dominante était très élevé. Ce que ça a pris, c'est de jouer différemment. Et malgré des tonnes d'efforts et même des preuves statistiques, la majorité des playtesters et de la communauté ne lui ont pas donné d'autres chances, et la faction est encore à ce jour considérée comme faible. Là où je veux en venir, c'est que ça arrive parfois qu'un truc soit bien designé, mais qu'il soit difficile pour la communauté (par faute de jouer plus qu'une fois ou deux uniquement) ou pour les pro (par faute de ne pas sortir des chemins battus et perçus comme optimaux) de voir comment s'en servir correctement. Jouer de manière non-orthodoxe, ça permet de découvrir plein de subtilités... Je pourrais encore écrires pleins d'essais quant aux leçons que j'ai appries de ces Fallen Kingdom, sans avoir joué au jeu depuis quelques années! Donc y a-t-il des gens qui ont vraiment joué à Tapestry qui peuvent se prononcer, ou c'est seulement des gens avec 3-4 parties dans le ventre?
  2. Je n'ai pas joué à Viticulture, mais je trouve que ses autres jeux sont bien plaisants, et originaux. Et je parle ici en large de ce qu'il publie aussi, pas juste ses créations à lui. Il réussit à monter le hype de ses jeux, mais plusieurs ont fait leur marque dans le monde du jeu aussi, donc ce n'est pas du hype complètement vide. D'autres devraient se baser sur ses design et apprendre de ce qu'il fait. Je crois qu'il est très proche de faire des jeux parfaits, peut-être qu'il ne lui manque qu'un peu de balance.
  3. C'est toi qui a fait le design en entier? Puis imprimé en 3D? C'est vraiment impressionnant en tout cas, comme résultat final!
  4. Mon erreur, finalement le jeu auquel je pensais, c'était Saltlands, qui semble avoir été publié aussi il y a quelques temps. J'ai dû l'avoir dans ma wishlist pour vraiment longtemps, tellement ça avait l'air différent, et comme ce n'était pas publié non plus quand je l'avais remarqué! Toute une coincidence que le matériel se ressemblait beaucoup, en particulier la map, du moins en concept.
  5. Nous on a décroché assez vite, après 2 scénario dans mon cas. J'ai détesté le niveau d'écriture. La plupart des cartes étaient du genre: Pendant que la machine fait sa job, je prend 3 heures pour manger une salade, ne faisant rien d'autre et perdant donc tout ce temps. Dans un jeu où le temps est précieux, j'ai trouvé ça ordinaire. Le multitasking était absent, et l'écriture ne justifiait pas les pertes de temps faramineuses. On est deux de mon groupe à avoir décroché, en plus que la banque de données, c'était cool, mais uniquement pour celui qui s'en sert. Les deux autres ont continué à temps mort juste pour finir, sans grandes impressions à ce que je sache.
  6. J'aimais beaucoup mieux le look du prototype, où, si je ne me trompe, c'était des survivants se promenant sur de larges plaines de sel avec des véhicules voilés tellement il y a grans vents, avec un look très basé sur le blanc et sur les dangers de ces plaines, et tout avait l'air aveuglant par les réflections du soleil sur ce sel. Assez original et peu vu comme concept. Là ce sont des maudits colons, qui voyagent entre îles, avec beaucoup de brun. Un peu dommage, ça va se perdre dans la foulée de jeux similaires.
  7. Il te manque les Wolfpack pour tes Starks, et les les dragons sont assez présents sur plusieurs modèles pour les Targaryans. En particulier ce second qui a même les bonnes couleurs: Je n'ai rien trouvé pour les Tyrells, il y a quelques modèles qui ne représentent pas des animaux, dont un qui a des fleurs de trèfle, mais c'est encore loin de leur modèle. Les Greyjoys n'ont ausis pas grand chose, mais tant qu'à y être, cette série là pourrait les remplacer:
  8. Moi je suis jaloux de ta grande quantité de LEGO Castle
  9. C'était l'exemple le plus non-Feld auquel je pouvais penser
  10. C'est une bonne question, avec le même point apporté par Hibou, et je suis content d'y répondre. Oui ça s'applique aussi à d'autres auteurs, dans toutes les sphères de hobbies imaginables. Personnellement, je cherche des expériences nouvelles et de l'originalité: c'est mon but dans la vie, et c'est ce que je cherche dans le contenu que je consomme, autant en film, jeux, séries, BD, etc. Je juge l'oeuvre pour l'oeuvre, pas pour son auteur. Or, dans le cas de Feld, ça crie tellement fort que son prochain jeu est du "pûr Feld", que pour moi c'est un gage de répétition, et je n'y trouverai rien de nouveau. Ce n'est plus le nom de l'auteur, juste le nom du jeu dans sa Xième ittération. Tant mieux pour ceux que ça réconforte, et clairement il y en a plusieurs qui y trouvent leur compte. Mais je n'y trouve pas le miens, et j'ose en parler, même si les personnes partageant cette opinion ne sont pas très vocaux sur ce forum. Et ironiquement, Feld n'est pas celui qui a développé Point Salad, qui est bien plaisant, et qui restera mon seul "Feld" dans ma collection.
  11. C'est sûr que j'exagère aussi, je jouerais à un de ces jeux une fois par décennie peut-être, mais c'est intriguant à mes yeux de voir comment la communauté a évolué depuis ses origines, et ça n'incluait pas de Feld. À mes souvenirs, et de ce que j'ai vu aux nombreuses conventions de Granby, ce que le Gourou et sa gang jouaient était assez varié, et c'est à partir de leur groupe que cette communauté est née. Sans être un fan fini de Formule Dé, j'y reconnais des qualités absentes de nombreux jeux plus modernes. Un autre truc qui me gosse avec Feld, c'est le fait que son nom soit fortement associé à ses jeux et ses mécaniques... Dans le sens où beaucoup vont quasi-aveuglément être excité par un jeu annoncé par Feld. Très peu d'auteurs ont ce pouvoir, et à mes yeux c'est une mauvaise habitude. Justement des auteurs comme Feld, Rosenberg, Lacerda, Wallace... tous leurs jeux ont des traits communs les uns avec les autres. Justement parce que leurs jeux sont tellement similaires, ou des ittérations d'un même concept encore et encore. Certains voient-ça comme un gage de qualité, mais moi je trouve ça plate. Leurs jeux ne sont pas surprenants. Il y a plein d'autres auteurs, comme Chvatil, où c'est presque surprenant de voir leur nom sur une boîte tellement il n'y a pas de ligne directrice entre designs. Et donc moins de hype démesuré, mais aussi, des jeux très variés parce que justement, ils peuvent être n'importe quoi et utilisent la notoriété de leur nom pour sortir des produits de qualité, pas des produits répétés. Bref, plein d'idées dans ce que je viens d'écrire, c'est mélangé, mais c'est aussi quasi unanimement contre Feld...
  12. J'ai corrigé la citation pour toi. Un auteur que je déteste. Ses jeux sont fades, quasi tout le temps du multiplayer solitaire, mais en plus c'est pûrement mathématique. Il n'y a pas de thème, il n'y a pas d'aspect développement (à la Scythe ou comme des 4X), et c'est bourré d'iconographie, en plus d'en avoir plusieurs d'assez laids. Plusieurs de ses jeux sont remplacés immédiatement par d'autres de ses jeux, comme Uwe Rosenberg dans sa vague de clônes d'Agricola. Et le pire selon moi, c'est l'obsession démesurée envers cet auteur ici, chez les Dragons. Me semble qu'on est loin du groupe original du Gourou qui jouait à Formula Dé... Jadis c'était Wallace, maintenant c'est Feld qui a pris sa place. Qu'il soit apprécié, certe, mais c'est comme Caylus qui termine avec des positions démesurées ici, alors que le reste de la communauté place ces jeux et auteurs plus bas...
  13. Mais on parle de deux risques différents ici: 1: l'investissement dans un projet par une banque/créateur/créantier, en espérant que le produit soit populaire. 2: l'investissement d'un particulier dans un KS, en espérant que le produit soit réalisé tel que promis. Personnellement, je ne vois pas pourquoi on blâme KS quand les compagnies qui l'utilisent ne prennent pas de "risque". Une compagnie qui en a les moyens fera des études de marché, mais les petites entreprises ne peuvent pas faire ça. Et dans le cas d'un jeu de société, ça ne se fait pas vraiment, puisque leur étude va montrer que les gens veulent des jeux, mais pas nécéssairement celui là précisément tel qu'il est conçu. Et c'est là que Kickstarter entre en jeu, en permettant au consommateur, pareil comme une banque, d'évaluer le produit et de décider d'investir ou pas. Le projet ne verra le jour que si des centaines de personnes supportent. Si l'objectif n'est pas atteint, personne ne perd quoique ce soit, et rien n'a été produit inutilement. KS est clairement un outil dangereux pour des compagnies nouvelles qui sous-estiment plein d'aspects et qui vendent des produits révolutionnaires qui ne verront jamais la lumière du jour. Mais pour des compagnies établies et honnêtes, c'est un outil merveilleux. C'est archaïque de penser qu'il faut à tout prix produire et produire et produire, puis espérer vendre, quand on a aujourd'hui plus que jamais des débâts sur la sur-production et le gaspillage: une campagne bien lancée permet de créer juste la bonne quantité, sans risque pour le consommateur si la compagnie est établie, et donne la possibilité de faire des campagnes ultérieures si la demande est encore grande après la première campagne. C'est bien peu différent des précommandes, qui elles ne sont pas vues différemment dans bien des cas. Moi en tout cas, je suis surpris que plus de compagnies n'utilisent pas ce genre de plateforme. Je suis surpris qu'on soit encore juste à Kickstarter, et pas des versions plus poussées de la plateforme.
  14. Oh tout à fait, mais en conséquence de ça, plusieurs maisons d'édition n'ont pas survécu à de mauvais investissements. Maintenant, il existe un outil très répendu qui permet à ces compagnies de juger de l'intérêt, tout en mettant le prix adéquat pour un produit plus ou moins niche... Pourquoi ne pas s'en servir? Qu'est-ce que le consommateur a à dire là dessus, quand c'est une décision pûrement axée vers la production? J'ai un ami qui a lancé un Kickstarter, avec un produit plutôt particulier. Pour une petite compagnie, ça a bien marché en terme de Kickstarter, mais là il se voit pris avec des copies en trop, et au final un investissement qui lui a coûté. C'est la triste réalité: il a voulu s'essayer sur une plus grande production pour vendre en magasins, et ça n'a pas fonctionné tout à fait comme espéré. Et donc, en apprenant de lui, je vois Kickstarter comme une plateforme incroyable pour lancer ce genre de produits, quitte à se limiter à de petits tirages pour se construire un nom tranquillement. Et si par chance le projet est ultra populaire, ça permet d'avoir une garantie des fonds nécessaires pour réaliser le projet à plus grande échelle. C'est comment Roxley et Serious Pulp ont commencé, pour n'en nommer que quelques-uns plus familiers.
  15. Mais c'est un peu ironique, de vouloir que la compagnie prenne un risque et produise à grande échelle, sans savoir la demande? Si le jeu est un flop, c'est une grosse perte financière, et un risque de ne plus pouvoir éditer par après. Faudrait-il vraiment que les compagnies prennent ce risque "au cas où" quelqu'un veuille s'en acheter une copie plus tard? Mais bon, je comprend le point. J'aime mieux quand le Kickstarter finance une production de masse, comme ça ceux qui manquent la campagne peuvent se le procurer plus tard. Mais réalistiquement parlant, ce n'est probablement pas toujours possible.
  16. Je sais que c'était une farce, mais le point reste: en quoi est-ce qu'acheter un Kickstarter est différent de Monsieurs et Madame tout-le-monde qui se pointe dans un magasin et qui achète un jeu? On a tous cette perception où on pense aux jeux méga surproduits à 300$, mais en vérité, il y a plein de bons jeux à des prix abordables sur KS aussi. C'est sûr qu'on est une communauté de geeks qui vont souvent vérifier des reviews ou alors les notes sur BGG avant d'acheter, mais est-ce vraiment ce que l'on fait tous, à chaque fois? Aucun achat où on prend des chances en dehors de Kickstarter? Et puis de nos jours, la plupart des KS s'assurent de donner des copies de leur jeu à plein de gens pour faire des reviews avant même la campagne... ça ne corrige pas la situation? Je trouve ça weird qu'on soit aussi difficile comme communauté envers les KS, juste parce qu'au final, le jeu n'a pas encore été produit en masse. Parce qu'on a accès aux même ressources finalement pour juger du jeu. Et comme plusieurs compagnies utilisent KS pour vendre des produits très niche, il n'est pas surprenant de voir des prix plus élevés, mais aussi associés à des niveaux de production très peu viables autrement. Tant mieux pour ceux qui en bénéficient, et moi je passe mon chemin si c'est en dehors de mes critères d'achat.
  17. Selon moi, Caylus est facilement remplaçable. Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi les Dragons trippaient autant sur ce jeu, vraiment plus que BGG et le reste de la planète. C'est un placement d'ouvriers, sans plus... Caylus m'a toujours semblé être un ramassi, très similaire à Lancaster par exemple, et je n'accroche pas du tout à ces jeux. Il leur manque quelque chose pour vraiment s'établir. Agricola était une bombe quand il est sorti, beaucoup mieux ficelé, fluïde, et instinctif, et contient ce petit plus qu'il manque à bien des jeux de placement d'ouvriers, et lui mérite à mes yeux toutes les éloges et sa position dominante dans les tops pendant longtemps. Puerto Rico, je lui accorde une plus grande importance historique, mais il n'a pas super bien vieilli à mes yeux. Il date de l'époque pastel, et ça fait presque saigner des yeux. Il y aurait facilement moyen d'avoir la même visibilité, sans ce genre de couleurs. En terme de mécaniques, je trouve qu'Endeavor le remplace pour l'aspect développement de colonie, alors que Race for the Galaxy contient et perfectionne la mécanique d'action activée pour tous avec bonus pour celui qui l'active. Et les deux sont plus courts, plus variés, et vraiment plus beaux.
  18. Pendant un instant, je pensais que tu voulais nos top 100... It's too much! me suis-je dit trop vite
  19. Je l'avais dans ma liste, mais j'avais commencé à avoir pitié d'Hibou qui demande 2 trucs et qu'on en donne 10. J'ai donc diminué un peu
  20. De toute façon, vous ne parlez pas du même jeu... 1860... L'élection de Lincoln, contre Douglas, Breckinridge et Bell? J'ignorais qu'ils avaient fait un jeu là dessus, mais ça doit être cool comme version à 4 joueurs! Mais bien d'accord avec toi Pappy, c'est 1960 Kennedy vs Nixon qui l'emporte haut la main!
  21. Z-Man avait tout un volume de production jadis, et prenait gros des chances. Ce n'est pas très surprenant que plusieurs soient resté dans les mémoires! Ça me manque, son époque pré-Filo.
  22. Bientôt ça va argumenter qu'une troisième mécanique similaire va avoir besoin d'un nom tout aussi confondant avec un autre synonyme, genre "deck erection".. Et vous serez avertis de ce à quoi ça ressemble comme expression...
  23. Fort désaccord: le terme deckbuilding existait dès les débuts de Magic, alors que ton interprétation n'est apparue que lorsque Dominion est arrivé dans le décors. C'est une différence de 15 ans au moins, le terme était bien établi depuis longtemps. En plus, dans ton choix de terme, construction et building sont des synonymes, donc raison de plus pour ne pas supporter ce choix de terme!
  24. Le deckbuilding est vraiment un des gros aspects, mais le jeu est aussi très élégant, et très rapide. Une partie peut se jouer en quelques minutes, entre joueurs expérimentés. Et justement, contrairement à bien d'autres jeux de deckbuilding, le fait que les parties sont courtes rend le deckbuilding plus intéressant, car on peut en voir les effets rapidement. Ajoute à ça une panoplie de stratégies différentes, et le feeling vraiment cool de se monter une machine, et t'as un jeu qui justifie pourquoi il est encore populaire après tant d'années. L'aspect CCG gosse, mais c'est quand même un très bon jeu et je t'invite, si tu as la chance, à au moins essayer pour une partie ou deux!
  25. S'il refait le top 30 cette année, tu pourrais toujours lui voler ses données et pluguer dans ta machine à statistiques... Si on sait qu'en plus on reçoit des stats de fou en plus d'un top 30 de qualité, j'suis certain que plus de gens feraient leur top 30!
×
×
  • Create New...