Jump to content
jarjar26

Endeavor en français

Recommended Posts

Je me suis rendu chez ma boutique de jeux spécialisée après-midi et j'ai une bonne relation avec le gérant. Il venait de reçevoir Endeavor, Cyclades et Claustrophobia. Elle les vendait tous entre 75$ et 80$.

 

Je lui ai demandé le cost qu'il paye de Filo et il m'a montré la facture qu'il avait reçu du distributeur.

 

Claustrophobia 39.99

Endeavor 44.95

Cyclades 44.95

 

Il m'a vendu Claustrophobia 70$.

 

Les chiffres parlent par eux-même.

 

bye.

 

J'essaie de comprendre, est-ce que ces prix sont les prix payés par Filo au distributeur européen ou bien les prix payés par ton gérant de magasin à Filo?

 

 

C'est le prix que le magasin a payé à Filo.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avant de tapper très fort, il faudrait voir quels sont les prix de détails suggérés (effectivement, ce serait bien de les avoir sur les boites!)

 

Endeavor (Version anglaise): Prix de détail suggéré 60$CDN, prix de vente en ligne : 40$CDN Prix US: 50$USD

Endeavor (Version française) : Prix de détail suggéré 75$CDN, prix de vente en ligne : 75$CDN Prix US: N/A

 

Le problème est qu'il n'y a pas de compétition qui permet de réduire le prix de vente, comme pour les version anglaises. Ce qui fait que le prix de la version française versus le prix de la version anglaise est disproportionnée. Cependant, où le tout blesse, c'est que ces proportions diffèrent d'un éditeur à l'autre, et PIRE lorsque le distributeur change...

 

On se trouve dans une situation où le prix est dicté non pas par le marché, mais par l'offre.

 

J'ai arrêté d'acheter des jeux il y a quelques temps, et malheureusement, la différence de prix sur CERTAINS jeux est juste trop grande pour que je soit intéressé d'en racheter régulièrement. Ces façons d'agir en poussant un peu trop les marges de profits finissent par détruire le marché, ce que je vois arriver ici au Québec dans cette situations.

 

Déjà que pour M. et Mme. tout le monde, acheter un jeu de société à 50$, c'est déjà un saut par rapport aux Monopoly et autres à 30-35$. S'attendre qu'ils dépensent 75-80$ pour un jeu, ils n'en acheteront qu'un (s'ils en achètent un), et pas 3-4 par année. Si de plus, le premier jeu ne leur convient pas (trop difficile, pas celon leurs attentes), ce sera le dernier. Fin de la partie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sophie m'a déjà dite qu'elle s'était faite traiter de putain sur Tric Trac, jamais nous aurions toléré un tel propos ici. Pourtant, on me dit qu'elle continue d'être présente sur TricTrac et ne vient plus ici. Pour quelles raisons? Je ne le sais pas et si quelqu'un en sait plus, ben qu'il le dise. Mais j'aimerais que l'on cesse de spéculer sur ses raisons qui sont connus d'elle seule.

 

Je ne voulais pas intervenir sur ce sujet, pour la simple et bonne raison que je l'ai fait une fois il y a quelques années et m'ai fait mal comprendre par Sophie; mais là, je brûle.. Romain, à mon humble avis, et sans méchanceté aucune, si elle participe encore là, c'est que le marché français est plus fort que le marché québécois... Je dois être dans l'erreur, mais bon, c'est mon avis et je le partage! ;) Demeurons dans le respect et le même ton svp...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Déjà que pour M. et Mme. tout le monde, acheter un jeu de société à 50$, c'est déjà un saut par rapport aux Monopoly et autres à 30-35$. S'attendre qu'ils dépensent 75-80$ pour un jeu, ils n'en acheteront qu'un (s'ils en achètent un), et pas 3-4 par année. Si de plus, le premier jeu ne leur convient pas (trop difficile, pas celon leurs attentes), ce sera le dernier. Fin de la partie.

Pour 35$, l'acheteur aura une version de luxe du Monopoly. Il peut avoir la version régulière pour 16$ dans une grande surface (la preuve).

 

J'avais tendance à croire que l'acheteur occasionnel n'achète pas de jeux à 50$, mais il semble que je me trompais puisqu'il continue à se produire de nouveaux jeux à 50$. Et comme j'ai cru comprendre que nous ne sommes pas le public qui fait vivre Filo, je dois conclure que les acheteurs occasionnels achètent des jeux à 50$.

 

Le seul vrai pouvoir de l'acheteur est de dépenser son argent ailleurs. Et j'ai décidé d'exercer mon pouvoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Hawk
Est-ce que des représentants de La-compagnies-de-l'ouest-de-Montréal-dont-on-ne-peut-pas-mentionner-le-nom ont déjà expliqué ces différences de prix entre l'anglais et le français? J'essaie de comprendre. Il y a des coûts de traduction. Bon, dans ce cas-ci, comme il n'y a à peu près pas de texte sur les pièces, il y a seulement les règles à traduire. À 26 cents/mot, on comprend que ce n'est pas ce qui fait doubler le prix d'un jeu. Il y a certainement la production unitaire des pièces qui doit être un peu plus élevée étant donné que la production globale est moins importante. Jusqu'à quel point? Difficile à dire. Alors il reste quoi? La distribution? Le profit?

Le profit.

 

Comment un acheteur occasionnel payerait un jeu 70$?

Très bonne question !

Je ne pense pas qu'il le ferra. Il achètera un Gangster ou un Monopoly...

Lors de la sortie de Harry Potter 7 VF

 

Prix de détail suggéré: 41$ (ce qu'on trouvait chez R-B ou Archam..)

Prix Costco: 24$

 

Morale de l'histoire: Si Costco vendait des jeux de société, ca ferait notre bonheur.

C'est que Costco vends des jeux de société à l'occasion, mais ce sont surtout des "Mass Market" de Has-BORG (Monopoly, Clue, Risk). J'ai acheté deux copies de RISK, version "Vintage Game Collection", dans un TRÈS beau boitier de bois, pour.... $22 pièce.

 

Samedi, j'ai passé chez Archambault pour y acheté un DVD, et bien entendu j'ai visité la section des jeux de société. Une dame magasinais pour un cadeau de fête; elle regardais MÉMOIRE 44 (ou devrais-je dire MÉMOIRE $$?). Après avoir vu le prix demandé, elle a remis le jeu et est reparti avec Monopoly... :rolleyes:

 

Un représentant m'a dit que la quantité imprimer en français était beaucoup moindre que celle en anglais. Ce qui fait augmenter le prix.

Ensuite il m'a dit que pour les jeux comme Endeavor, Claustrophobia et cyclades, les droits d'auteur on coûté très cher.

Basé sur ce qu'à indiqué Karis:

il me semble effectivement élevé sachant que tous nos distributeurs bénéficient du même prix.

Les excuses de filo sont malheureusement que de la BS. C'est vrai que la vérité en aurais choqué plusieurs...

 

Je lui ai demandé le cost qu'il paye de Filo et il m'a montré la facture qu'il avait reçu du distributeur.

Endeavor 44.95

Les chiffres parlent par eux-même.

Il semblerais donc que filo vends le jeu aux boutiques pour le prix que le jeu devrais ce vendre en magasin (aux clients)... Donc ils empochent la marge de profit de distribution ainsi que celle des boutiques? :cooldude

Eux autres ils ont appris à jouer à MONOPOL-Y! En tout cas, c'est une bonne leçon de Capitalisme (avec un "C" majuscule).

 

Le seul vrai pouvoir de l'acheteur est de dépenser son argent ailleurs. Et j'ai décidé d'exercer mon pouvoir.

Ça sent le boycott... :pouce

Dans un système capitaliste, $1 = 1 vote

Pourquoi s'arrêter là? Il n'y a rien de meilleur que de la pub bouche-à-oreille....

Share this post


Link to post
Share on other sites

À un moment donné ça prend des solutions et pas des raisons ou des excuses.

 

Pourquoi pas imprimer les jeux ici? Days of Wonder n'aurait sûrement pas autant de succès aux États-Unis si ses jeux étaient importés d'Europe au lieu d'être imprimés aux États-Unis.

 

Peut-être qu'Endeavor en français coûterait 50$ s'il était imprimé au Québec pour les clients francophones d'ici. Toyota a bien une usine au Canada non?

 

Ça c'est une solution, il y en a sûrement d'autres.

 

 

Le client veut un jeu abordable. Il n'achètera pas plus le jeu s'il connait les raisons qui justifient un coût plus élevé, encore moins s'il sait qu'il y a d'autres moyens pour réduire le coût. Faire un don pour encourager le commerce maritime ne me motive pas à payer plus cher, au contraire.

 

 

Je ne vois pas comment une famille pourrait s'intéresser aux jeux de société modernes avec des boîtes normales à 75$. Moi je ne suis plus capable. Ce n'est pas un bon temps pour se partir une collection. Pourquoi des jeux importés en petites quantité coûtent moins de 50$ (A la carte, Fast Food) alors qu'un jeu distribué coûte 75$? Pour les consommateurs, il n'y a pas de logique, que du découragement.

 

J'ai lancé la serviette il y a quelques mois. J'achète maintenant des petits jeux ou jeux familiaux et j'attends que le marché redevienne raisonnable, voire respectueux, avant de m'intéresser aux formats standards. Que les intervenants du milieu fassent leur propre ménage, je repasserai quand les jeux de société redeviendront un loisir accessible à tous. Quand une boîte en carton vaut le prix de ton épicerie de la semaine, ça amène de gros questionnements et dans mon cas, je n'ai pas eu à réfléchir longtemps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi pas imprimer les jeux ici? Days of Wonder n'aurait sûrement pas autant de succès aux États-Unis si ses jeux étaient importés d'Europe au lieu d'être imprimés aux États-Unis.

 

 

Petite correction Mike: Les DOW sont imprimés en Chine :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi pas imprimer les jeux ici? Days of Wonder n'aurait sûrement pas autant de succès aux États-Unis si ses jeux étaient importés d'Europe au lieu d'être imprimés aux États-Unis.

 

Peut-être qu'Endeavor en français coûterait 50$ s'il était imprimé au Québec pour les clients francophones d'ici. Toyota a bien une usine au Canada non?

 

L'imprimerie est beaucoup moins chère en Chine, même après les frais de transport. Ensuite il faut considérer le tirage, moins on en fait, plus ça coûte cher (ça c'est vrai).

Share this post


Link to post
Share on other sites

On s'entend qu'on est pas le marché cible des éditeurs franconphones. Le marché cible c'est la France ou à tout le moins l'Europe francophone. On a tout simplement pas la masse critique pour avoir une influence sur les décisions des éditeurs francophones.

 

Je peux comprendre que Ystari, Filo ou autres éditeurs s'en foutent un ti-peu de nos complaintes. Mais que Filo ne vienne pas nous faire des "achetons québécois", ça marche dans les 2 sens. Tu ne veux pas nous respecter, ne vient pas nous demander notre encouragement.

 

Moi j'achète toujours le jeu le moins chèr, si c'est un Filo en liquidation (c'est la seule façon qu'ils soient moins chers que les autres) qui est moins cher je l'achète, mais 80% de ma collection doit être en anglais.

 

Et on parle "en blague" de prendre l'argent sauvé à l'achat des versions anglaises pour apprendre l'anglais, et bien vous devriez le faire, car ça sert à pas mal plus que de jouer à des jeux, ça ouvre les horizons culturels également. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi pas imprimer les jeux ici? Days of Wonder n'aurait sûrement pas autant de succès aux États-Unis si ses jeux étaient importés d'Europe au lieu d'être imprimés aux États-Unis.

 

 

Petite correction Mike: Les DOW sont imprimés en Chine :)

Mais surtout en Allemagne JF. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Infopub

 

"Well, I've been a french speaking canadian all my life, but then came along Filosofia, and they made me realize I just couldn't afford being french anymore. So now I speak and read english fluently and I am saving a bundle. Thanks Filosofia!"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Infopub

 

"Well, I've been a french speaking canadian all my life, but then came along Filosofia, and they made me realize I just couldn't afford being french anymore. So now I speak and read english fluently and I am saving a bundle. Thanks Filosofia!"

 

:rolleyes::biglol

Share this post


Link to post
Share on other sites

Info Pub

 

Avant je ne parlait que français et n'en pouvais plus de me faire fourré à acheter des jeux en Français, maintenant grâce à l'Institue du Bilinguisme de Montréal je suis fluant en Anglais et sauve une beurré sur l'achat de mes jeux. Un seule numéro a retenir two five four - six 0 one one, I repeat, two five four - six 0 one one (254-6011)

 

Thanks Filo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Infopub

 

"Well, I've been a french speaking canadian all my life, but then came along Filosofia, and they made me realize I just couldn't afford being french anymore. So now I speak and read english fluently and I am saving a bundle. Thanks Filosofia!"

 

Info Pub

 

Avant je ne parlait que français et n'en pouvais plus de me faire fourré à acheter des jeux en Français, maintenant grâce à l'Institue du Bilinguisme de Montréal je suis fluant en Anglais et sauve une beurré sur l'achat de mes jeux. Un seule numéro a retenir two five four - six 0 one one, I repeat, two five four - six 0 one one (254-6011)

 

Thanks Filo

 

C'est tellement vrai, mais c'est tellement dramatique !!!! :(

Vu sous cet angle et en extrapolant, on pourrait presque y voir une manoeuvre politique dans la des jeux français trop cher ! :(

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...