Jump to content

Toynan

Membres
  • Content Count

    6,107
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    33

Toynan last won the day on July 15

Toynan had the most liked content!

About Toynan

  • Rank
    Membre "Temple de la Renommée"!
  • Birthday 10/13/1972

Contact Methods

  • MSN
    dragontoynan@hotmail.com
  • Website URL
    http://www.boardgamegeek.com/browser.php?itemtype=image&sortby=dat
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Montréal
  • Interests
    Ben je sais pas, heu..., au hasard... Les Jeux !!
    A oui, le boomerang aussi, parce qu'il faut bien se dégourdir les jambes après des heures passées assis à une table.

Recent Profile Visitors

20,071 profile views
  1. Jeu acheté et essayé cette fin de semaine. Presque exactement ce à quoi je m'attendais, un jeu de placement d'ouvrier simple, mais pas dénué d'intérêt. Ce que Agricola Family Edition aura pu être (je l'ai essayé et l'ai trouvé trop ''family''), une sorte de Stone Age sans dés. D'habitude dans les placements d'ouvriers, on peut acquérir des ouvriers supplémentaires pour avoir plus d'actions. Ici, on peut en acquérir un de plus seulement, ce qui limite la course à l'acquisition d'ouvriers et l'écart qui pourrait se créer entre les joueurs qui obtiennent vite leurs ouvriers supplémentaires et les autres, mais en plus, si on veut construire plus de tuiles pour produire plus et faire plus de points bonus, on perd des ouvriers ! C'est un pensez-y bien lorsqu'on agrandi notre ville. Oui, il y a de la chance lors de l'apparition des nouvelles tuiles et cartes, mais c'est à vous de prendre le rôle de premier joueur ! Très satisfait de ce jeu. Curieusement, il me donne envie de rejouer à Tikal II !
  2. Je peux apporter Gunkimono, Neom, que je peux expliquer; et Riverboat, les Basses Terres, London, dont je n'ai pas lu les règles. Et pour Martin, Médieval Pong !
  3. Kahuna, puis Catan, puis Carcassonne...
  4. Même pas grave, le 29 novembre, c'est tout-vert !
  5. Je cherche The River de Days of Wonder, si quelqu'un veut s'en séparer, avant que je l'achète sur internet pour le Black Friday. Merci.
  6. Je fais parti de ceux qui ont ralenti. pour plusieurs raisons. J'ai commencé à jouer régulièrement vers 2002 en intégrant un groupe de joueurs. J'achetais plusieurs jeux par année. Il sortait environ 200 nouveaux jeux par an, on avait le temps d'en essayer une bonne partie et on prenait le temps de jouer au jeux qu'on avait déjà et de faire des achats de jeux qui avaient plus de 5 ans. En plus, certains de nos achats prenait de la valeur et je me trouvais bien fière d'avoir des jeux OOP sur mes étagères. J'allais aux conventions et j'étais capable de connaitre le prénom et la face de tous les intervenants du forum. Puis le hobby c'est ouvert, de plus en plus de joueurs, d'éditeurs et de jeux. Une belle frénésie (l'époque Filosofia). Puis l'époque Kickstarter, encore plus de jeux et d'éditeurs. Lorsque je vais aux conventions, il faut essayer les nouveautés, je teste de bons et de moins bons jeux et de plus en plus de jeux oubliables. En même temps, mes vieux jeux trainent sur mes tablettes je n'y joue plus et lorsque j'essaie d'en vendre quelque uns, personne n'en veut, ce sont de jeux qui on plus de 5 ans qui sont en compétition avec les 1000 nouveaux jeux supposément HOT qui sont sortis cette année. Je n'achète plus aucun jeu neuf. J'ai remarqué que le cycle de revente est de plus en plus court pour les jeux, même pour les gros ''hype''. Maintenant, des jeux qui ont 2 ans se retrouve déjà sur le marché de l'usagé à des prix que je trouve plus raisonnable que le prix des jeux neufs. Aujourd'hui si un jeu à du succès, il se trouve rarement OOP car l'éditeur veut surfer sur la vague et en vendre le plus possible (je le comprends), il y a des reprint, la vague passe et les surplus invendu sont bradés parce qu'il faut vendre d'autres nouveaux jeux toujours plus hot ! Aujourd'hui, je joue en famille à des jeux que j'ai sélectionné (parce que je sais qu'ils ont le potentiel d'intéressé les membres de ma famille) et acheté usagé. Je vais beaucoup moins régulièrement jouer avec mon groupe de joueurs; quand j'y vais, je joue à ce qu'on me propose, je demande de moins a moins à joueur à quelque chose en particulier car je ne suis plus l'actualité. (lorsque je vois un dragon qui fait une vente de 30 jeux et que je n'en connais aucun, je me rends compte que j'ai un ti peu décroché). Ajoutez a cela un déménagement l'an passé (encore des jeux dans des cartons), un peu plus de travail et une implication un peu plus importante dans ma profession, voici pourquoi j'ai tranquillement décroché. J'aime jouer. Pour moi, jouer est un passe temps, mais quand j'ai moins de temps, c'est pas facile d'en trouver pour joueur.
  7. 7 sur 64 de joué 🤣, je fais un Faidutti de moi même, je décroche ! 🏳️
  8. Est ce que vous acceptez les Étranges dans votre groupe ?👽
  9. Damn, avec la politique d'exactitude des prix, ça fait Patchwork à 0$ 😜😜😜 Bonne vente ! et amusez vous bien a Chertsey !
  10. Vente de Toynan (montréal), je privilégie les transactions simples Eselsbrücke, V All, non punché: curiosité ''Zendorienne'', 15$ City of Rome, V All, impression des règles en anglais, pas de texte sur les composantes. 15$ Pick-Omino, V ang, 10$
  11. Je ne justifie rien. J'applaudis des deux mains que Mr. Kiesling puisse se trouver une vache à lait ludique pour vivre de ses créations. Les gars qui ont fait Zombicide ont aussi fait Hate et Massive Darkness, qui sont des jeux que je n'ai pas essayé et qui de mon point de vue tout personnel, ressemblent à Zombicide. Michael Kiesling a tout mon respect pour l'ensemble de son oeuvre et je ne critiquerais jamais le fait qu'il veuille faire une passe de cash en offrant des déclinaisons d'un jeu à succés. Les gars de Zombicide semble avoir fait assez de cash avec des jeux qui se ressemblent pour se passer de mon respect.
  12. J'ai les deux premières version de Azul et je les aime bien, j'ai hâte d'essayer la troisième. Même si ça se ressemble, je m'en fout, j'ai plein de version de Carcassonne, j'aime les extension pour Catan, et j'ai a peu près essayé toutes les versions des Aventuriers du Rail. Ce qui me fait le plus plaisir dans la nouvelle version de Azul et dans le succés général des Azul, c'est la reconnaissance de Michael Kiesling. Toujours un peu dans l'ombre de son comparse Wolfgang Kramer avec qui il a créé des perles ludiques pendant que les auteurs de jeux qui remplissent des boites de figurines de plastique étaient encore aux couches, et qui a fait à lui tout seul des jeux bien ficelés (Vikings, Sanssouci, Riverboat...). Même avec 25 versions de Azul, pas certain que Michael fasse autant de Cash que les gars qui ont fait les Zombicides...
  13. Puerto Rico ? (une vieille joke de 2010...)
×
×
  • Create New...