Jump to content

Under Falling Skies, de Tomáš Uhlíř (2020)


jvallerand
 Share

Recommended Posts

image.png.3df0682d64598578d16cf84c05615483.png

Comme dans tout hobby créatif, les modes vont et viennent dans le domaine du jeu de société, sans explication. Par contre, j'ai l'impression que l'explication des jeux solos qui s'en vient, elle, sera facilement explicable! Et Under Falling Skies est, selon moi, le meilleur à ce jour.

pic5478560.jpg

Under Falling Skies a un thème original dans le jeu de société, mais très communs dans d'autres mediums: l'invasion extra terrestre. Le joueur doit défendre la ville contre les inombrables vaisseaux aliens, mais ce ne sera pas suffisant: le vaisseau-mère est invulnérable, et quand on détruit un des engins, un autre prend sa place. Il faut donc les repousser pendant assez longtemps pour permettre aux scientifiques d'avancer leurs recherches pour trouver une solution plus pérenne.

 

Le plateau de jeu est séparé en deux sections: le ciel, avec les vaisseaux qui descendent, et la base souterraine, qui contient les actions qu'on peut faire. Le plateau est aussi séparé en 5 colonnes:

Under Falling Skies

 

À chaque round, on brasse nos 5 dés, et on les assigne à des actions dans notre base, mais on ne peut utiliser qu'une action par colonne. Après avoir placé un dé, on fait aussi descendre tous vaisseaux enemis dans cette colonne: non seulement endommagent-ils notre base s'ils se rendent en bas, mais certains espaces ont aussi des conséquences immédiates. 

 

Dans notre pool de dés, nous avons 2 dés blancs. Lorsqu'on place ceux-ci, on doit relancer tous les dés restants dans le pool. En plus d'offrir la possibilité de relancer les dés si on ne brasse pas ce qu'on veut, ils nous empêchent d'avoir 5000 possibilités à prendre en compte à chaque round. 

 

Une fois nos 5 dés placés, on complète nos actions, dans l'ordre de notre choix. De base, les actions possibles sont:

  • Les Canons n'ont pas d'action associé, mais permettent de faire -1 au mouvement des vaisseaux de la rangée, pour mieux éviter certains espaces
  • Les Génératrices permettent d'obtenir de l'Électricité, la ressource du jeu
  • Les Labos permettent d'avancer sur la track de science, pour éventuellement gagner
  • Les Jets permettent de détruire les vaisseaux enemis sur un espace Explosion, ce qui ajoute un intéressant aspect de timing
  • La Perceuse permet de libérer de plus en plus d'espaces d'actions de votre plateau

 

Under Falling Skies

 

Une fois nos actions faites, le vaisseau-mère descend vers la ville, ce qui augmente la tension du jeu en rapprochant le point de départ des vaisseaux enemis, et déclenche une action néfaste selon l'espace atteint: on recule notre Perceuse, on ajoute des vaisseaux, on recule sur la track de science... Il faut voir venir ses impacts, et tenter de les minimiser... ou faire tomber un vaisseau sur un espace "Vaisseau-mère", qui le fait descendre immédiatement, passant donc par dessus un espace particulièrement néfaste!

 

Et on continue comme ça jusqu'à ce que notre base soit détruite (défaite), que le vaisseau-mère ait descendu au plus bas espace (défaite), ou que l'on ait complété la track de Science (victoire!)

 

Si c'était tout, le jeu serait intéressant: un jeu un peu "puzzly", mais aussi très prenant narrativement; un jeu avec de la tension et le hasard des dés, mais un bon niveau de contrôle malgré tout; surtout, un jeu avec des grosses actions super satisfaisantes quand tu réussis à placer tous les vaisseaux enemis sur une explosion et les détruire en un seul coup: QUIN MON ESTI!

 

pic5705030.jpg

 

Maintenant, voici le bout super: la variabilité. En plus des roulés de dés qui font varier les parties, le jeu a pleins de façons de changer le puzzle, qui sont présentés sous forme d'une campagne. En gros, chaque Chapitre vient avec 4 personages, 4 villes, et 4 scénarios: on les mélange, et on fait deux combos Ville-Scénario-Personage, représentant les crises à gérer. On choisit la partie qu'on joue, et les extra-terrestres détruisent l'autre ville (et, avec elle, le personage), qu'on ne reverra pas du reste de la campagne: on les met dans un sac à part. Puis, on refait la même chose avec les tuiles restantes pour la partie suivante. Bon, l'aspect "narratif" de la campagne est pratiquement pas là (quoi que la présentation par des BDs d'une page sont très cool, c'est quand même mince), mais il offre un bon cadre pour varier les parties, plutôt que de juste dire "bon, je joue avec quoi aujourd'hui?", sans être limitant: si vous voulez jouer sans suivre la campagne, aucun problème non plus!

 

Une fois le jeu totalement ouvert, il contient (mode spoiler pour sont qui sont vraiment freak, y'a rien de vraiment surprenant):

Révélation

- 10 Personnages qui offrent un pouvoir à utiliser 1x/partie (chacun avec un côté Niveau 1 et un Niveau 2)

- 13 Scénarios, chacun ajoutant une nouvelle complexité au jeu

- 7 tuiles de ciel, recto-verso

- 17 Villes, qui offrent un nombre de points de "vie", un plateau d'actions, et un pouvoir permanent différent (et, pour le pouvoir, le verso a une version un peu plus puissante)

 

Si vous aimez les jeux modulaires, vous en avez vraiment pour votre argent, non seulement en quantité, mais aussi en qualité: une partie avec Montréal est vraiment différente d'une partie à Séoul, un peu comme deux maps de Power Grid ou Ticket to Ride. Si vous n'aimez pas les jeux modulaires, et bien le système de Campagne, qui structure votre choix de module, rend ça plus excitant et moins frustrant qu'un jeu Queen Big Box, de "on joue avec quels 8 modules parmi les 77 disponibles?". Avec un jeu de 20-30 minutes, solo, c'est vraiment dur de s'arrêter: j'ai toujours envie de voir ce qu'il y a dans le prochain paquet!

 

Et en plus, chaque item qui affecte la difficulté a une étoile, soit jaune (rend plus facile) ou noire (rend plus difficile), permettant d'ajuster facilement à votre niveau: personellement, j'aime mes parties à un niveau de 0 (autant de jaune que de noire), qui fait que je gagne environ 60% de mes parties, et habituellement à un tour de la fin. 

 

Au cas où le texte ci-haut n'étais pas suffisamment clair: j'adore ce jeu. J'ai reçu ma copie le 5 janvier, il y a 11 jours, j'y ai joué 19 fois depuis, et j'ai hâte de repasser à travers la campagne pour faire les scénarios que je n'ai pas fait. C'est sans doute mon jeu solo préféré à ce stade-ci, et si j'y avais jouer avant de finaliser mon top 100 en décembre, il aurait probablement fait mon top 10. C'est un 9.75 / 10 pour moi.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Bon après quelques partie, je constate malheureusement que je ne partage pas ton enthousiasme sans limite sur le jeu.

J'ai fait quelques parties du jeu de base et j'ai fini le 1er chapitre, mais je n'ai déjà plus tellement le goût de continuer.

Malgré les efforts notables pour apporter de la variabilité que tu notes bien dans ta critique, j'ai tendance à trouver que les parties se ressemble trop. Les personnages me semblent assez anecdotiques, les bases proposent toujours les mêmes actions, qui sont juste mixées de façon différentes. Les pouvoirs des villes et les scénario sont les éléments qui apporte le plus de variété.

La difficulté me semble aussi difficile à doser dans ce jeu. Aux difficultés trop bases l'on manque de tension. Aux difficulté plus élevés, la tension est bien plus présente mais le hasard des dés se fait plus sentir et le résultat de partie peuvent se jouer sur un lancer de dés. Ceci étant étant dit, je crois que c'est un défaut très courant des jeux "coop" ou solo, ce qui fait d'ailleurs que je ne suis généralement pas un grand fan du genre.

Je vais quand même essayer de continuer la campagne pour voir si mon avis évolue mais je penses que je vais pas la recommencer.

Pour l'instant je lui mettrais plutôt autour de 6.5-7/10.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, SuperFafa a dit :

Pour l'instant je lui mettrais plutôt autour de 6.5-7/10.

 

WOW! Une décimale dans ta note!?!?!? J'ai une bien trop mauvaise influence sur toi!

 

Blague à part, merci pour ce review qui apporte une perceptive différente.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Cerberus777 a dit :

 

WOW! Une décimale dans ta note!?!?!? J'ai une bien trop mauvaise influence sur toi!

 

Blague à part, merci pour ce review qui apporte une perceptive différente.

 

T'inquiètes pas, pour l'instant je me limite à rajouter des 1/2 pts, je mettrais pas des 6.7 pour le moment.

Pour en revenir à UFS, j'avais peut être trop d'attentes avec la hype et les critiques globalement très positives sur le jeu. 

Link to comment
Share on other sites

Le 2021-02-07 à 11:36, SuperFafa a dit :

 

La difficulté me semble aussi difficile à doser dans ce jeu. Aux difficultés trop bases l'on manque de tension. Aux difficulté plus élevés, la tension est bien plus présente mais le hasard des dés se fait plus sentir et le résultat de partie peuvent se jouer sur un lancer de dés. Ceci étant étant dit, je crois que c'est un défaut très courant des jeux "coop" ou solo, ce qui fait d'ailleurs que je ne suis généralement pas un grand fan du genre.

 

 

Trop vrai. Ça me rappelle ma dernière partie de Robinson Crusoé.

C'est notre seconde partie. On refait le scénario 1. Partie hyper serrée. Il faut réfléchir à tout. On évite la chance au max. On sécurise le plus possible nos actions.

Au dernier tour, (car on constate qu'on survivra pas le scénario plus longtemps)...

 

On y va le tout pour le tout. On tente notre chance pour aller chercher notre 15e bois.

1/3 de réussir le scénario.

 

On roule! Yé! On réussit!

 

Malgré le fait qu'on réussisse, Wong et moi, on a trouvé ça super poche de finir sur un coup de dés.

Avoir su, on aurait roulé le dé tout de suite au début... Pfff.

On se serait sauvé une heure et quelques de jeu.

 

Bref, on a vendu le jeu.

Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Wong et Balaise a dit :

 

Trop vrai. Ça me rappelle ma dernière partie de Robinson Crusoé.

C'est notre seconde partie. On refait le scénario 1. Partie hyper serrée. Il faut réfléchir à tout. On évite la chance au max. On sécurise le plus possible nos actions.

Au dernier tour, (car on constate qu'on survivra pas le scénario plus longtemps)...

 

On y va le tout pour le tout. On tente notre chance pour aller chercher notre 15e bois.

1/3 de réussir le scénario.

 

On roule! Yé! On réussit!

 

Malgré le fait qu'on réussisse, Wong et moi, on a trouvé ça super poche de finir sur un coup de dés.

Avoir su, on aurait roulé le dé tout de suite au début... Pfff.

On se serait sauvé une heure et quelques de jeu.

 

Bref, on a vendu le jeu.

Oui je te comprends, j'avais aussi essayé ce jeu et je l'avais pas aimé. Heureusement que j'ai pu y jouer une fois avant de l'acheter, j'aurais été très déçu.

Cet aspect est quand même un peu moins pire dans UFS pendant la partie, puisque moins ton dé est fort moins il fait progresser les vaisseaux. De plus les parties sont plus courtes.

Mais oui la partie peut aussi se jouer sur un lancer de dés à la fin. Typiquement si tu as plus beaucoup de point de vie et que les vaisseaux ennemis sont proches, bah tu as souvent besoin de quelques petit chiffres pour éviter de perdre.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Wong et Balaise a dit :

 

Trop vrai. Ça me rappelle ma dernière partie de Robinson Crusoé.

C'est notre seconde partie. On refait le scénario 1. Partie hyper serrée. Il faut réfléchir à tout. On évite la chance au max. On sécurise le plus possible nos actions.

Au dernier tour, (car on constate qu'on survivra pas le scénario plus longtemps)...

 

On y va le tout pour le tout. On tente notre chance pour aller chercher notre 15e bois.

1/3 de réussir le scénario.

 

On roule! Yé! On réussit!

 

Malgré le fait qu'on réussisse, Wong et moi, on a trouvé ça super poche de finir sur un coup de dés.

Avoir su, on aurait roulé le dé tout de suite au début... Pfff.

On se serait sauvé une heure et quelques de jeu.

 

Bref, on a vendu le jeu.

 

il y a 39 minutes, SuperFafa a dit :

Oui je te comprends, j'avais aussi essayé ce jeu et je l'avais pas aimé. Heureusement que j'ai pu y jouer une fois avant de l'acheter, j'aurais été très déçu.

Cet aspect est quand même un peu moins pire dans UFS pendant la partie, puisque moins ton dé est fort moins il fait progresser les vaisseaux. De plus les parties sont plus courtes.

Mais oui la partie peut aussi se jouer sur un lancer de dés à la fin. Typiquement si tu as plus beaucoup de point de vie et que les vaisseaux ennemis sont proches, bah tu as souvent besoin de quelques petit chiffres pour éviter de perdre.

L'autre différence aussi (selon moi) c'est que Robinson Crusoé à une histoire dans laquelle tu peux plus embarquer.

Donc si tu joues juste pour la mécanique, oui ce sera frustrant que tout se décide sur un coup de dés. Si tu joues aussi/plus pour le thème/l'histoire, c'est moins important.

C'est comme Battlestar Galactica... 4 heures de cette mécanique c'est poche surtout que ça se décide souvent sur la dernière carte (si tu tournes la bonne, les humains gagnent sinon c'est les Cylons). Mais plusieurs pensent juste à la tension qu'ils ont vécu durant la partie.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Tawny a dit :

 

L'autre différence aussi (selon moi) c'est que Robinson Crusoé à une histoire dans laquelle tu peux plus embarquer.

Donc si tu joues juste pour la mécanique, oui ce sera frustrant que tout se décide sur un coup de dés. Si tu joues aussi/plus pour le thème/l'histoire, c'est moins important.

C'est comme Battlestar Galactica... 4 heures de cette mécanique c'est poche surtout que ça se décide souvent sur la dernière carte (si tu tournes la bonne, les humains gagnent sinon c'est les Cylons). Mais plusieurs pensent juste èa la tension qu'ils ont vécu durant la partie.

 

J'ai pas tant de problème à embarquer dans l'histoire.

En fait, c'est la raison pourquoi jeux Euros "secs" avec thème interchangeable me laisse souvent froid.

 

Les scénarios de Robinson Crusoé sont excellents.

C'est juste la "finale" nous a laissé un goût franchement amer. Ça a terni le reste de expérience (qui n'était pas mauvaise en soi).

 

C'est certain qu'on ne devrait pas comparer Under falling skies avec Robinson Crusoé. C'est juste que le commentaire sur les jeux solos/coops de SuperFafa m'a tout de suite fait penser à Robinson.

Link to comment
Share on other sites

Le 2021-02-07 à 11:36, SuperFafa a dit :

Bon après quelques partie, je constate malheureusement que je ne partage pas ton enthousiasme sans limite sur le jeu.

J'ai fait quelques parties du jeu de base et j'ai fini le 1er chapitre, mais je n'ai déjà plus tellement le goût de continuer.

Malgré les efforts notables pour apporter de la variabilité que tu notes bien dans ta critique, j'ai tendance à trouver que les parties se ressemble trop. Les personnages me semblent assez anecdotiques, les bases proposent toujours les mêmes actions, qui sont juste mixées de façon différentes. Les pouvoirs des villes et les scénario sont les éléments qui apporte le plus de variété.

La difficulté me semble aussi difficile à doser dans ce jeu. Aux difficultés trop bases l'on manque de tension. Aux difficulté plus élevés, la tension est bien plus présente mais le hasard des dés se fait plus sentir et le résultat de partie peuvent se jouer sur un lancer de dés. Ceci étant étant dit, je crois que c'est un défaut très courant des jeux "coop" ou solo, ce qui fait d'ailleurs que je ne suis généralement pas un grand fan du genre.

Je vais quand même essayer de continuer la campagne pour voir si mon avis évolue mais je penses que je vais pas la recommencer.

Pour l'instant je lui mettrais plutôt autour de 6.5-7/10.

 

Bon, quand t'en aura assez de te faire suer à un jeu que tu n'aimes pas vraiment, je serai preneur!!!

Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, etienne_san a dit :

 

Bon, quand t'en aura assez de te faire suer à un jeu que tu n'aimes pas vraiment, je serai preneur!!!

 

A vrai dire j'y sue pas vraiment parce que j'y ai pas rejoué depuis que j'ai posté ma critique :D.

Ces derniers temps je suis pas mal occuper à terraformer mars en ligne, et à m'occuper de bandits dans Desperados 3 (jeu sur pc).

J'ai déjà songé à le vendre, je te tiens au courant.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...